« Réinventer le Service public: Regard d’un manager » de Assahoré Konan, DG du Trésor et de la Comptabilité publique, dédicacé

Littérature – Un livre préfacé par l’un de ses prédécesseurs et ex-ministre de l’économie et des finances, M. Koné Adama.

blank
Cette cérémonie de dédicace organisée par le trésor public en collaboration avec les éditions mémoires de managers et placée sous le parrainage de l’inspecteur général de l’État M. Théophile Ahoua N’doli a eu pour cadre la salle casino de Sofitel hôtel ivoire Abidjan.

Comme annoncée, la cérémonie de dédicace du livre « Réinventer le service public : Regard d’un manager » de l’auteur Jacques Assahoré Konan a eu lieu hier jeudi 10 mars à la salle casino de Sofitel hôtel ivoire Abidjan en présence de plusieurs présidents d’institutions, de quelques membres du gouvernement, des dirigeants issus du secteur public et privé et d’un parterre de journalistes.

Prenant la parole en premier, M. Ange Tra Bi directeur général des éditions mémoires de managers s’est dit heureux d’éditer une œuvre de qualité qui apporte une plus-value aux archives des éditions mémoires de managers. Pour lui, « Réinventer le service public : Regard d’un manager » est une œuvre du présent et du futur et qui sera une boussole pour les futurs managers. Il faut écrire pour laisser quelque chose à l’administration. Poursuivant, Ange Tra en va paraphraser Amadou Hampâté Bâ en affirmant que :  » En Afrique, quand un manager part de ses fonctions c’est assez souvent une bibliothèque qui brûle ». Et d’inviter les managers du public comme du privé à laisser des traces par des œuvres. « Faites-nous confiance et nous sommes prêts à vous accompagner afin que vous puissiez laisser aux prochaines générations des outils de travail capables de transformer qualitativement notre société » a-t-il dit pour terminer.

Le préfacier, M. Koné Adama après avoir salué la qualité de l’œuvre est revenu sur le chapitre premier du livre qui traduit parfaitement la volonté de l’auteur de réinventer le service public. « Chaque réussite commence par un rêve et c’est ce que fait l’auteur Jacques Assahoré Konan qui fut mon étudiant et ensuite un de mes plus proches collaborateurs » dira-t-il avant de souligner les qualités managériales de l’auteur. « Deux qualités caractérisent mon ex-étudiant devenu aujourd’hui Dg. C’est un homme toujours à l’écoute des autres et un homme doté un esprit d’équipe » a dit le ministre Adama Koné pour terminer.

Pour l’auteur, « Réinventer le service public : Regard d’un manager » est un partage d’expérience entre lui et ses collaborateurs.  » Ce livre est ma modeste contribution à la réforme managériale pour améliorer les rapports entre l’administration du Trésor et ses usagers. Il est possible pour l’administration publique de fonctionner comme une administration privée. Nous avons l’obligation d’offrir des prestations de qualité à nos usagers » a-t-il commencé avant d’édifier son auditoire sur les performances réalisées par son administration depuis son arrivée à la tête de celle-ci. On peut citer entre autres la certification à la norme iso 9001.Toujours dans son intervention, le premier responsable du Trésor et de la Comptabilité publique est revenu sur l’intérêt du travail en équipe en citant une formule devenue célèbre dans son administration « le groupe est plus fort que le fort du groupe ». C’est en travaillant en équipe qu’il est possible de réaliser de grandes choses.

Pour l’auteur, il est temps de corriger les lenteurs et les lourdeurs du service public et de promouvoir la culture du résultat. Il faut améliorer les rapports entre l’administration et l’administré. Il souhaite faire du Trésor Public une administration plus performante à l’effet d’accompagner le chef de l’État dans sa vision de faire de notre pays un pays émergent. Réinventer le service public : Regard d’un manager est selon son auteur un appel aux dirigeants de l’administration publique à améliorer les prestations pour les usagers.

M. Théophile Ahoua N’doli, parrain de la cérémonie a remercié l’auteur pour sa quête permanente d’améliorer le service public. « Malgré vos nombreuses charges, directeur général et agent de développement local, vous avez eu le temps d’écrire pour mettre à notre disposition un outil de performance des services. Merci pour le travail abattu et c’est pour toutes ses raisons que je n’ai pas hésité à vous accorder mon parrainage » a dit ce grand serviteur de l’Etat non sans inviter les autres responsables à écrire afin d’aider les nouvelles générations.

Cette cérémonie a aussi permis à l’auteur Jacques Assahoré Konan d’échanger avec les invités venus nombreux et journalistes présents.

Par Emmanuel de Kouassi / Connectionivoirienne.net / dekouassi64@gmail.com / 05 86 93 20 07

blank

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction