RFI et France 24 suspendus au Mali, l’UE championne des sanctions, se plaint

L’UE a jugé «inacceptable» la décision du Mali de suspendre la diffusion de RFI et de France 24 sur la base selon elle, d’«accusations infondées», a déclaré jeudi 17 mars une porte-parole de la diplomatie européenne.

«Nous avons vu les annonces faites par le gouvernement malien de suspendre RFI et France 24. Nous considérons que c’est inacceptable. Nous déplorons cette décision et les accusations infondées», a déclaré la porte-parole Nabila Massrali, lors d’un point presse, en déplorant une «fuite en avant» de la junte.

Pour rappel l’EU a récemment suspendu plusieurs médias et sites internet russes. Moscou a riposté en suspendant à son tour plusieurs médias occidentaux dont BBC, CNN etc.

Sylvie Kouamé avec RFI

blank

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires