Tribunal Militaire: 2 Gendarmes condamnés à 1 an ferme de prison pour avoir tabassé une policière

Tribunal Militaire: 2 Gendarmes condamnés à 1 an ferme de prison pour avoir tabassé une policière

Par Théodore Kouadio

Le Tribunal Militaire de Côte d’Ivoire a condamné le 16 mars 2022 à Abidjan 3 gendarmes à plusieurs mois de prisons ferme pour avoir tabassé violemment une policière. Il s’agit du capitaine A F qui a écopé de 6 mois de prison ferme et des maréchaux des logis GWJ et T.A 12 mois de prison ferme.

Les faits remontent au 19 juin 2020. Ce jour-là, le sergent A.O en compagnie de son mari également policier en voiture empruntent une ruelle fermée par les gendarmes commandos d’Abobo pour des mesures de sécurité.

Les policiers déclinent leurs identités mais les gendarmes demandent que le couple rebrousse chemin. Ce qu’il refuse. Les esprits s’échauffent. La policière est violemment tabassée.

A la barre, les gendarmes ont expliqué qu’ils n’ont pas supporté le mauvais comportement, la provocation de la sous-officier de police.

Pour le Commissaire du Gouvernement, Ange Kessi quelle que soit la faute commise par une femme policière, gendarme ou militaire, il existe d’autres moyens de les sanctionner que de les battre ou les humilier en public.

C’est pourquoi, il a requis contre eux 5 ans de prison ferme et 500 000 FCFA d’amende chacun.

Il ne sera pas suivi par le tribunal qui bien que trouvant les faits graves, a trouvé des circonstances atténuantes aux prévenus. Ainsi le capitaine a-t-il été condamné à 6 mois de prison ferme et 12 mois pour T.A et GWJ.

Les condamnés purgent actuellement leurs peines à la Maison d’arrêt militaire d’Abidjan (MAMA).

Fratmat

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires