La France gèle 22 milliards d’euros de la Banque centrale russe, pendant que la défaite du bataillon nationaliste ukrainien du Donbass se confirme

Les autorités françaises ont gelé les fonds de la Banque de Russie d’une valeur de 22 milliards d’euros, ainsi que les comptes et les biens des personnes sanctionnées par les pays occidentaux, a annoncé dimanche le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, en direct de la radio RTL.

Des biens d’une valeur totale d' »un demi-milliard d’euros » appartenant à une trentaine de Russes ont également été gelés sur le territoire français

« Nous avons gelé les avoirs de la Banque centrale russe d’une valeur de 22 milliards d’euros. Nous avons également gelé des fonds sur des comptes de particuliers dans des entreprises françaises d’une valeur de 150 millions d’euros », a-t-il déclaré. Des biens d’une valeur totale d' »un demi-milliard d’euros » appartenant à une trentaine de Russes ont également été gelés sur le territoire français, et deux yachts d’une valeur totale de 150 millions d’euros ont été immobilisés, a ajouté le ministre.

« Depuis que nous avons mis en place un pôle qui fédère pour la première fois dans l’histoire du Ministère de l’Economie et des Finances les efforts de centaines d’agents du service de renseignement financier TRACFIN, du Trésor, des Douanes et de la Direction des Finances Publiques, nous avons réussi à dévoiler et geler les avoirs des magnats russes d’une valeur totale de 1,8 milliard d’euros sur le territoire français, à l’exception des 22 milliards d’euros de la Banque centrale russe », a-t-il déclaré.

Le gel des biens n’implique pas une disposition au profit de l’État, a noté Le Maire. Le problème est de s’assurer que ses propriétaires ne peuvent pas le revendre ou l’utiliser à des fins lucratives, a-t-il expliqué.

blank
Sergei Malgavko/TASS

Les troupes russes achèvent la défaite du bataillon nationaliste du Donbass — ministère de la Défense

Selon le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov, les forces russes ont avancé de 12 kilomètres supplémentaires au cours de l’opération militaire spéciale en Ukraine.

Les forces russes achèvent la défaite du bataillon nationaliste du Donbass et ont avancé de 12 kilomètres supplémentaires au cours de l’opération militaire spéciale en Ukraine, a déclaré dimanche le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov.

« Les unités de l’armée russe achèvent la défaite du bataillon nationaliste du Donbass. Au cours de la journée, les troupes russes ont avancé de 12 kilomètres pour atteindre Nikolskoye et, conjointement avec des unités de la République populaire de Donetsk, ont bloqué la colonie de Sladkoye de trois côtés », a-t-il déclaré.

Selon Konashenkov, jusqu’à 60 militants ont été tués, trois véhicules blindés, six systèmes d’artillerie et des mortiers de nationalistes ont été détruits. Actuellement, les combats se poursuivent dans les colonies de Sladkoye, Novoukrainka et Shakhterskoye.

Les troupes de la République populaire de Donetsk (RPD) ont continué à chasser les troupes ukrainiennes en retraite de la 53e brigade. Vingt soldats ukrainiens tués, un char, un porte-infanterie et trois voitures tout-terrain sont détruits. Les forces de la RPD continuent de se battre pour prendre le contrôle des colonies de Kamenka et de Novoselovka.

L’armée de l’air russe a touché 89 infrastructures militaires en Ukraine au cours de la journée, a déclaré Konashenkov.

« Au cours de la journée, l’aviation tactique russe a touché 89 installations militaires en Ukraine, dont quatre centres de contrôle, deux systèmes de lancement de missiles multiples, neuf systèmes d’artillerie, cinq dépôts d’armes et de munitions et 65 lieux de déploiement de véhicules militaires », a-t-il déclaré.

Selon Konashenkov, les systèmes de défense aérienne russes ont abattu sept drones ukrainiens.

Pas moins de 214 drones ukrainiens, 1 483 chars et 150 systèmes de lancement de missiles multiples ont été détruits par les troupes russes depuis le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine, a déclaré Konashenkov.

« Depuis le début de l’opération militaire spéciale, les forces russes ont détruit 214 véhicules aériens sans pilote, 1 483 chars et autres véhicules blindés, 150 systèmes de lancement de missiles multiples, 584 systèmes d’artillerie et mortiers et 1 279 voitures de combat spéciales », a-t-il déclaré.

Avec agences/Anglais/Français

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires