Côte-d’Ivoire: Pourquoi PPA-CI diaspora France à tort de fêter la libération de Gbagbo le 2 avril

PPA-CI diaspora France a choisi la date du 2 avril 2022 pour fêter la date du premier anniversaire de la libération du président Gbagbo.

Une date commémorative doit respecter la date historique de l’événement, car c’est une date qu’on connait et qu’on apprend.

Gbagbo a été libéré le 31 mars 2021 et non le 2 avril 2021.

La date de son premier anniversaire de sa libération reste unique. On ne modifie pas une date historique.

Le faire, c’est effacer l’histoire de l’homme, .et rendre son passé caduque.

Ne faisons pas du faux et usage de faux, car l’histoire est le présent du passé. Que retiendront les futures générations ? Le 31 mars 2021 ou le 2 avril 2021 ? …

On ne falsifie pas l’histoire des grands hommes qui ont résisté et marqué l’histoire de ce monde. Gbagbo a marqué la vie politique de la côte d’ivoire de manière constante.

Il est resté pur et fidèle à ses idéaux.

Gbagbo fait partie de ces grands hommes qui n’ont jamais varié et cédé.

Pourquoi changer les dates des événements qui ont marqué son combat ou son histoire ? Respectons la date du 31 mars 2021.

Fêtons aussi 17 juin 2022, date de son retour en Côte-d’Ivoire.

On ne badine pas avec les dates historiques d’un homme historique.

Le premier anniversaire de la libération du président Gbagbo sera fêté cette année le jeudi 31 Mars 2022.

Cette date historique reste inchangeable.

Liade Gnazegbo

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire