La France reprendrait « en catimini » la coopération militaire avec la Guinée de Doumbouya

Sylvie Kouamé avec GDA

L’information est du canard parisien Africa Intelligence, ancienne Lettre du Continent, connu pour être très proche du Quai d’Orsay, le ministère français des affaires étrangères.

La Guinée Conakry qui qui a eu des relations toujours tendues avec la France depuis son « indépendance » en 1958, est restée épargnée par les attaques djihadistes dans la sous-région qui, curieusement, frappent les pays qui ont des liens étroits avec les Français.

En effet, mise à part le Sénégal qui met ses réseaux de marabouts (Tidjane, Mouride etc.) a profit pour se protéger de la menace «des fous d’Allah», tous les autres pays du supposé pré carré français ont été tour à tour frappés par des attentats djihadistes.

Certains observateurs n’hésitent du coup, pas à établir un lien entre présence française et attaques djihadistes.

blank

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire