Ukraine – L’Otan ne déploiera pas de troupes (Sg) – Les Russes étudient les documents sur les activités biologiques secrètes des USA

Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN à affirmer à la suite de la réunion de tenue ce jeudi à Bruxelles en présence du président Biden, que le déploiement des troupes de l’OTAN en Ukraine entraînerait un affrontement militaire direct avec la Russie

« Dans le même temps, nous avons la responsabilité de veiller à ce que le conflit [en Ukraine] ne devienne pas une guerre à part entière entre l’OTAN et la Russie », a déclaré Stoltenberg, répondant à une question sur la proposition de la Pologne d’envoyer une mission de maintien de la paix en Ukraine. « Nous ne déploierons pas de troupes sur le terrain en Ukraine, car la seule façon de le faire est d’être prêt à s’engager dans un conflit total avec les troupes russes ».

L’OTAN ne devrait pas non plus permettre une escalade encore plus grande du conflit en Ukraine et un affrontement avec la Russie, qui conduirait au déploiement de troupes de l’alliance sur le territoire ukrainien, a déclaré le secrétaire général de l’OTAN.

« Nous sommes déterminés à faire tout notre possible pour soutenir l’Ukraine, et je salue les offres concrètes d’assistance faites par les alliés aujourd’hui. En même temps, nous avons la responsabilité de veiller à ce que le conflit ne s’aggrave pas davantage, car ce serait encore plus dangereux et plus dévastateur », a déclaré Stoltenberg, soulignant que le déploiement de troupes de l’OTAN en Ukraine entraînerait un affrontement militaire direct avec la Russie.

D’autres parts, le Ministère russe de la Défense affirme dans un communiqué publier ce jour, continuer d’étudier les documents reçus du personnel des laboratoires biologiques ukrainiens sur les activités militaires et biologiques secrètes des États-Unis en Ukraine. Des accusations très graves.

Un extrait du communiqué du ministère russe de la Défense sur la question.

« Les experts des troupes russes de radioprotection, de protection chimique et biologique ont découvert de nouveaux faits prouvant l’implication directe du Ministère américain de la Défense dans le développement de composants d’armes biologiques en Ukraine.
Dans un proche avenir, nous présenterons les documents originaux démontrant que le projet biologique « Yu-PI-2 », dont nous avons déjà parlé, a été développé et approuvé au Pentagone. L’objectif principal de ce projet était d’effectuer une analyse moléculaire des infections particulièrement dangereuses endémiques en Ukraine. Ce travail consistait à prélever des échantillons d’agents pathogènes dans de vieux abattoirs afin d’obtenir de nouvelles souches d’anthrax.
Cependant, les expériences du Pentagone ne se sont pas limitées au développement d’infections dangereuses. Ainsi, par exemple, une société pharmaceutique contractée par le ministère américain de la défense, selon les documents reçus, a travaillé avec le ministère ukrainien de la défense pour tester des médicaments non enregistrés sur des militaires ukrainiens.
Nous parlerons de ces faits et d’autres faits documentés dans un proche avenir lors d’une réunion d’information spéciale. »

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires