Covid-19: L’obligation du port du masque levée en Côte-d’Ivoire (CNS)

Au regard de la faible circulation du virus de la COVID-19 et de l’absence d’apparition de nouveaux variants observées dans le pays à ce jour, le Conseil national de sécurité (CNS) a décidé, jeudi 24 mars 2022 lors d’une réunion, des mesures d’allègement dont la levée de l’obligation du port du masque en Côte d’Ivoire, “sauf dans les endroits clos et lors des grands rassemblements”.

En outre, les voyageurs à destination de la Côte d’Ivoire présentant la preuve d’une vaccination complète seront dispensés de test PCR, et les participants aux cérémonies et spectacles présentant la preuve d’une vaccination complète seront dispensés de test antigénique, selon le communiqué final de cette réunion présidée par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, au Palais de la Présidence de la République.

Au vu des résultats remarquables atteints dans le cadre de la lutte contre la COVID-19 dans le pays, le Président de la République a réitéré ses félicitations au Premier ministre Patrick Achi, au ministre en charge de la Santé, Pierre Dimba, ainsi qu’à tous les acteurs concernés et les a encouragés à poursuivre leurs efforts.

Il a de nouveau, exhorté les populations vivant en Côte d’Ivoire au respect scrupuleux des gestes barrières, au dépistage systématique de la COVID-19 ainsi qu’à la vaccination contre cette maladie.

Auparavant, le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle avait fait un point de situation sur l’évolution de la pandémie de COVID-19 en Côte d’Ivoire.

Ainsi, à la date du mercredi 23 mars 2022, la Côte d’Ivoire dénombrait 81 675 cas confirmés de COVID-19 dont 80 846 guéris, 796 décès et 24 cas actifs. Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 enregistrés dans le pays connaît une baisse significative depuis le début de l’année avec, en moyenne, 314 cas par jour notifiés en janvier, 28 en février et 9 sur la période du 1er au 23 mars.

La moyenne du taux de positivité, qui était de 7,2% en janvier 2022, est actuellement de moins de 1%, bien en-dessous du seuil d’alerte de 5%; le taux d’occupation des lits dédiés à l’hospitalisation est passé de 30% en janvier 2022 à près de 2% actuellement, avec 5 lits occupés sur une capacité de 237; le taux de guérison est d’environ 99%.

Quant au nombre de décès, il connaît également une baisse considérable avec 71 décès enregistrés en janvier 2022, huit en février et trois sur la période du 1er au 23 mars. Ainsi, la Côte d’Ivoire enregistre, à ce jour, un taux de létalité de 0,97%, l’un des plus faibles de la sous-région.

Au titre de la vaccination, le ministre de la Santé a porté à la connaissance du CNS que 10 619 864 doses de vaccins ont été administrées, à la date du 22 mars 2022, avec 4 342 431 personnes ayant reçu les deux doses. Dans le Grand Abidjan, épicentre de la maladie avec 95% des cas, 65% des populations cibles ont reçu la première dose et 46 % sont totalement vaccinées.

Pierre Dimba a également informé le CNS de la poursuite du processus d’approvisionnement en vaccins, avec plus de 21 millions de doses reçues à ce jour, ce qui permettra une vaccination ininterrompue des populations, tout le long de l’année 2022. Il a, par ailleurs, noté que le Comité scientifique a autorisé la vaccination facultative pour les personnes âgées de 12 à 17 ans.

Le Conseil national de sécurité, tout en se félicitant de ces résultats très encourageants, a instruit le ministre en charge de la Santé à l’effet d’intensifier la campagne de vaccination et de privilégier la coopération avec les pays donateurs de vaccins, en vue d’acquérir davantage de doses, dans le cadre des initiatives COVAX et AVAT.

(AIP)

cmas

Commentaires Facebook

Publié par La Rédaction