Nasseneba Touré appelle la diaspora ivoirienne aux Etats-Unis à s’engager pour le développement de la Côte d’Ivoire

Nasseneba Touré, la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant était aux cotés des femmes de la région métropolitaine de Washington, DC à l’occasion des festivités marquant la commémoration de la journée internationale des droits de la femme, le samedi 19 mars 2022 à la Résidence de la Côte d’Ivoire à Washington, DC.

Dépassant le cadre d’une simple célébration, cette cérémonie s’est muée en un moment de réflexion et d’échanges articulés autour de deux thématiques présentées par deux conférencières ivoiriennes :

le rôle de la diaspora féminine sur le renforcement de la paix en Côte d’Ivoire ; et
la contribution des Ivoiriennes de la diaspora au développement économique de la Côte d’Ivoire.

Dans son mot de bienvenue, Salimata Touré, épouse du chef de la mission diplomatique ivoirienne aux Etats Unis, a insisté sur la place de choix à accorder aux femmes dans la recherche de la paix, préalable à tout développement. « Aujourd’hui la femme a les potentialités. il suffit de lui donner les instruments nécessaires pour qu’elle puisse aller de l’avant et mener le combat ».

Selon Léonie Biaka, ce sont 350 milliards fcfa en transactions financières qui vont de la diaspora vers la Côte d’Ivoire chaque année. Un chiffre qui montre selon cette spécialiste du business d’administration l’importance des Ivoiriens de l’étranger, des femmes notamment. « Nous sommes un élément très important pour notre pays ».

Pour la ministre Nassénéba Touré « Les indices sont au vert » et selon la représentante du gouvernement ivoirien, la diaspora a toute sa place dans le processus de développement en Côte d’Ivoire.

Sercom de l’Ambassade de Côte d’Ivoire aux Usa

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction