Quand les milices dozos renforcent la sécurité dans le nord de la Côte-d’Ivoire

Dans les régions reculées du nord de la Côte d’Ivoire, des miliciens connus sous le nom de Dozos renforcent la sécurité de l’État face à la menace d’une nouvelle instabilité.

Les analystes avertissent qu’un état de droit faible et les tensions intercommunautaires pourraient conduire à une augmentation des tensions.

Des groupes liés à l’état islamique et à Al-Qaïda basés au Burkina Faso et au Mali voisins ont mené plusieurs attaques en Côte d’Ivoire au cours des deux dernières années.

Toutes soldées par des échecs.

Henry Wilkins rapporte de Korhogo VOA.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires