FIF: Cyril Domoraud, Ahmed Ouattara, Kalou Bonaventure et Malick Tohé déposent le dossier de candidature de Yacine Idriss Diallo

Les dépôts de candidatures pour l’élection du nouveau président de la FIF sont ouverts.

L’une des trois listes annoncées, celle de Yacine Idriss Diallo a remis son dossier de candidature à la Fédération ivoirienne de Football (FIF), hier vendredi.

La délégation était conduite par Malick Tohé, le coordonnateur général de la « team YID », bien entouré des anciens internationaux Cyril Domoraud, Kalou Bonaventure et Ahmed Ouattara.

Les dépôts des candidatures de Sory Dibaté et de Didier Drogba, les deux autres prétendants au poste de président de la FIF, est attendu.

De mémoire, la Côte-d’Ivoire n’a jamais connu une élection pour la présidence de sa fédération de football aussi agitée. La Fédération locale a été mise sous tutelle de la FIFA alors que le pays se prépare à organiser la CAN 2023.

Tellement agitée que la FIFA et la CAF se sont senties obligées de faire un lobbying pour l’un des candidats auprès du chef de l’État.

Une médiation pour un consensus souhaité par la FIFA/CAF autour de l’ancien attaquant de Chelsea, Didier Drogba, refusée par le président de la République Alassane Ouattara.

Liman Serge

Le fils aîné du défunt Hamed Bakayoko se range aux côtés de…

Par Eric TOUPE

Dans le cadre de l’élection présidentielle à la Fédération ivoirienne de football (FIF), Idriss Diallo, ami proche du défunt Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, vient de se porter, candidat. Au cours du lancement officiel de sa candidature, l’homme a bénéficié du soutien du fils aîné du regretté Hambak, Karl Tidiane Bakayoko.

Maintes fois, reportée, l’élection du nouveau président de la Fédération ivoirienne de football (FIFI) aura, finalement, lieu, le samedi 23 avril 2022, selon le compte-rendu d’une Assemblée générale, qui a eu lieu à l’instance, nous informent les médias locaux.

Dans un grand hôtel abidjanais, en effet, Idriss Diallo, fidèle compagnon du défunt Hamed Bakayoko, a, officiellement, annoncé sa candidature, pour la présidentielle à la FIF. Pour l’occasion, l’homme a bénéficié d’un soutien de taille, celui du fils aîné d’Hambak, en la personne de Karl Tidiane Bakayoko.

Sur des images, le premier rejeton d’Hamed et Yolande Bakayoko est vu, assis, à l’extrême gauche du président de l’AFI (Association des footballeurs ivoiriens), Cyril Domoraud, et au même rang qu’Hamed Ouattara. Le jeune homme, qui, d’ordinaire, est discret et réservé, avait l’air serein et donnait l’impression de savoir ce qu’il veut.

Cet acte, posé par le fils de Bakayoko, est, déjà, décrypté dans l’opinion publique. Au demeurant, d’aucuns estiment que Karl Tidiane Bakayoko veut montrer aux gens que c’est la direction qu’aurait prise son géniteur, s’il était, encore, de ce monde.

En d’autres termes, même la mort du Premier ministre ivoirien n’a pas eu raison de la relation qu’entretenaient les deux hommes, Idriss Diallo et Hamed Bakayoko.

Par ailleurs, il convient de préciser que Karl Tidiane Bakayoko est l’aîné d’une fratrie de quatre enfants.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires