76 ans du Pdci: Bédié recadre ses lieutenants et définit les conditions de la victoire à la présidentielle

Le Pdci-Rda a 76 ans bien comptés depuis le samedi 9 avril 2022. Les festivités marquant cet anniversaire, se sont déroulées à Daoukro, dans le fief du président Henri Konan Bédié. Entre autres temps forts comme la décoration de plusieurs militants, la cérémonie a enregistré le discours du président du parti, l’octogénaire Henri Konan Bédié.

blank

Celui-ci avait à ses côtés tout son monde, notamment les dirigeants des différentes instances, anciennes comme nouvelles. Le secrétaire exécutif Kakou Guikahué, le président du comité politique Allah Kouadio, le coordonnateur de la Grande cellule de coordination de la communication, le député Brédoumy Soumaïla,.. Tous étaient là et Henri Konan Bédié a profité de l’occasion pour les sermonner en douceur et les mettre devant leur responsabilité. Avec tact et sans citer de nom.
L’orateur s’est d’abord félicité de la grande vitalité de son parti qui aura traversé des moments d’angoisse et de turbulence sans jamais s’effondrer.
Il a rappelé à ses cadres la nécessité de l’union, de la cohésion et du travail d’équipe pour glaner des victoires.

Ces derniers temps, des dissensions internes ont éclos au grand jour et le summum a été la réunion simultanée du secrétaire exécutif en chef Guikahué et son adjoint Georges Philippe Ezaley à la maison du parti. Sans citer de nom mais parlant avec parabole, le président Bédié a recadré ses hommes en leur demandant d’aller à l’essentiel pour faire triompher le Pdci aux prochaines joutes électorales..

six conditions pour gagner

Sans sourciller, il leur a tenu ce discours :
 »il ne fait aucun doute qu’avec la restructuration que j’ai engagée avec votre soutien, notre parti vient de prendre un nouvel élan pour la conquête du pouvoir en 2025 ; cette victoire dont nous parlons tant sera possible à plusieurs conditions :

– Premièrement, mettre en avant d’abord, dans toutes nos actions, les intérêts du parti avant nos intérêts personnels ou ceux d’un clan interne quel qu’il soit ;
– Deuxièmement, privilégier, comme je l’ai plusieurs fois conseillé à plusieurs cadres du parti, l’esprit d’équipe au détriment des performances individuelles ;

– Troisièmement, agir au plus proche des militants et militantes pour être à leur écoute permanente, les informer et les sensibiliser ;

– Quatrièmement, accroître le nombre de nos militants et militantes en les encadrant pour leurs inscriptions sur les listes électorales ;

– Cinquièmement, anticiper sur les défis pour proposer des solutions adéquates au bénéfice de notre victoire ;

– Sixièmement, remporter la majorité des sièges aux prochaines élections locales de 2023″.

Selon le patron du Pdci, la célébration du 76e anniversaire doit faire revivre Houphouët et rappeler à tous que c’est dans l’union d’actions et dans la foi que le père fondateur a pu engranger des victoires. Notamment la victoire de l’indépendance – la victoire de la construction d’un système éducatif performant et compétitif sur le plan International – la victoire de la transformation de l’agriculture et de l’industrie, la victoire de la construction d’infrastructures économiques modernes à la portée de tous – la victoire sur l’emploi, particulièrement l’emploi des jeunes.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire