La Côte-d’Ivoire s’estime suffisamment stable pour faire passer le tourisme à 10% de son PIB contre 1,8% actuellement

Le gouvernement ivoirien a pour ambition de porter la contribution du secteur du Tourisme et des Loisirs au PIB à hauteur de 10% en 2025 contre 7,3% en 2019 et 1,8% en 2021 du fait de la Covid-19.

L’annonce a été faite par le directeur général de l’Industrie touristique et hôtelière, Klo Fagama, qui intervenait sur  »Le développement du tourisme en Côte d’Ivoire », le mardi 12 avril 2022 à Abidjan, à la conférence de presse  »Tout Savoir Sur » du Centre d’Information et de Communication gouvernementale (Cicg) retransmise en direct sur la page Facebook officielle du gouvernement www.facebook.com/gouvci.

Pour redynamiser ce secteur fortement impacté par la Covid-19, Klo Fagama a indiqué que des projets imminents et à court terme, dont le montant cumulé s’élève à 500 milliards de FCFA, sont prévus.

Il s’agit du projet « Tour de la Nation » qui prévoit la construction au Plateau d’un hôtel cinq étoiles de 225 chambres, du projet de construction des trois Tours jumelles sur le site de l’AIP, du projet de réhabilitation et d’extension du Golf Hôtel et du projet de développement d’un Resort de 1000 chambres sur le site Dalhia Fleur d’une superficie de 148 hectares.

L’on compte aussi le projet de valorisation touristique de la Baie de Cocody, le projet de réhabilitation des établissements patrimoines hôteliers de l’Etat dans le cadre de la CAN 2023 à Abidjan et à Yamoussoukro et le projet de réhabilitation et de remise à niveau du RANHOTEL et de construction d’un Noom Hôtel à Bouaké.

D’autres projets sont prévus à moyen terme. Entre autres, le projet « hôtels KAMA » dans les villes secondaires du Pays, le projet « Smart City de BIAFRA » à Treichville, les projets « Serena Village » et « la promenade du monde » à Marcory, le projet de création de 15 parcs, espaces et centres intégrés de loisirs, etc.

En matière de formation de ressources humaines de qualité dans le secteur, en plus de l’université de San-Pedro qui a une filière touristique, l’école supérieure de tourisme et hôtellerie de Daoukro ouvrira bientôt, selon Klo Fagama. Il est également prévu l’Institut du tourisme et de l’hôtellerie de Yamoussoukro qui aura une vocation sous-régionale et la création de sept centres de formation.

Le volume des investissements publics et privés dans le secteur touristique en Côte d’Ivoire entre 2014 et 2021 s’élève à 817 milliards de FCFA, et 132 000 emplois ont été créés à fin 2020 contre 113 000 en 2016, selon Klo Fagama.

A terme, il s’agira pour le gouvernement de porter à 5 millions le nombre de touristes internationaux d’ici 2025 contre 2,07 millions en 2019.

CICG

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire