Le Sénat en Côte-d’Ivoire bientôt en campagne pour associer la diaspora au développement du pays

Le président du Sénat ivoirien, Jeannot Ahoussou-Kouadio envisage d’aller à la rencontre des Ivoiriens vivant hors du territoire national afin de les associer à « la transformation structurelle de l’économie ivoirienne et à la lutte contre la pauvreté ».

Il en a fait l’annonce, mardi 12 avril 2022, à Yamoussoukro à la faveur de la séance d’ouverture solennelle de la session ordinaire du Sénat en présence du Premier Ministre, Patrick Achi et de plusieurs hautes personnalités du pays.

Selon la Banque Africaine de Développement (BAD), la diaspora ivoirienne compte environ 1,2 million de personnes. Sa contribution aux flux financiers est passée de 99,5 milliards de francs CFA en 2008 à près de 190 milliards de francs CFA en 2017, soit une progression de 91%.

« Au-delà de l’apport de la diaspora, la transformation structurelle de l’économie ivoirienne et la lutte contre la pauvreté et la vie chère devraient prendre en considération la nécessité de modernisation de notre agriculture », a poursuivi M. Ahoussou.

Il a rappelé l’importance de l’agriculture dans la richesse nationale et invité à cette occasion le gouvernement à « multiplier les lycées et collèges agricoles, en vue de l’installation, à moyen terme, de jeunes formés aux métiers de l’agriculture, sur des fermes aménagées ».

Créé en 2016, le Sénat assure la représentation des collectivités territoriales et des Ivoiriens établis hors de Côte d’Ivoire. Il compte 99 sénateurs disposant d’un mandat de cinq ans.

(AIP)

gso/fmo

Commentaires Facebook
Share:
blank

Publié par La Rédaction