La Russie bloque le site de RFI, des amendes pour wikimédia et google pour propagation de «fausses informations»

L’organisme russe de surveillance des médias, Roskomnadzor, a bloqué vendredi l’accès au site Internet de la radio française RFI pour violation d’une loi interdisant la diffusion d’informations fausses ou extrémistes. Il n’a pas précisé comment la station de radio avait enfreint la loi.

Par ailleurs un tribunal russe a déclaré que Wikimedia et Google risquaient des amendes pour de « fausses » informations.

Wikimedia Foundation encourt une amende pouvant aller jusqu’à 8 millions de roubles pour avoir omis de supprimer de « fausses » informations sur « l’opération militaire spéciale » en Ukraine, a rapporté Interfax.

Le tribunal a également déclaré que Google pourrait être passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 12 millions de roubles pour la même infraction.

Avec agences

Google piétine la liberté d’expression des blogueurs et journalistes sur la guerre en Ukraine

Message de google envoyé aux clients de sa plateforme de publicité Adsense


Bonjour,
Information importante en relation avec l’Ukraine

En raison de la guerre en Ukraine, nous allons suspendre la monétisation de tout contenu qui exploite, nie ou cautionne la guerre.

Notez que nous avons déjà appliqué cette mesure aux contenus présentant des allégations liées à la guerre en Ukraine qui étaient contraires aux règles existantes (par exemple, la règle relative au contenu dangereux ou dégradant interdit de monétiser les contenus qui incitent à la violence ou nient des événements tragiques). Ce changement a pour but de clarifier (et d’étendre dans certains cas) nos consignes aux éditeurs en relation avec ce conflit.

La suspension de la monétisation s’applique, sans s’y limiter, aux contenus prétendant que les victimes sont responsables de leur tragédie ou présentant des cas similaires de culpabilisation des victimes (par exemple, ceux qui prétendent que l’Ukraine commet un génocide ou attaque délibérément ses propres citoyens).

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire