Les femmes ministres toujours largement sous-représentées dans le gouvernement en Côte-d’Ivoire

Les femmes ministres toujours largement sous-représentées dans le gouvernement en Côte-d’Ivoire

Par Sylvie Kouamé

Elles ne sont plus que 7 sur 32 ministres, face à leurs 25 collègues hommes dans un pays où le PR est un homme, tout comme les numéros deux et trois dans l’ordre de succession constitutionnel.

Une fois de plus les femmes ivoiriennes sont largement marginalisées face aux hommes.

Elles étaient 9 dans l’équipe précédente qui comptait 41 membres. Ce qui veut dire que leur pourcentage a légèrement augmenté mais en nombre absolu en régression en passant de 9 à 7.

La nouvelle équipe a en effet perdu Arlette N’Guessan Kouamé et Clarisse Kayo Mahi. Les dames fortes du défunt RDR restent toutes en place, Kandia, Ouloto, Nasseneba, Kaba Nialé et Marietou. Une transfuge du petit parti de Gnamien Konan, Miss Dogo Belmonde, devenue Rhdp téméraire, est toujours là.

Enfin, Françoise Remarck-le Guennou, nouvelle ministre de la Culture et de la Francophonie, est la seule femme à faire son apparition. Cette cadre respectée de Canal Horizon est présentée comme proche de la Première Dame Dominique Ouattara.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires