Les 2 tonnes de cocaïne d’une valeur de 42 milliards de francs cfa incinérées à Abidjan

La Direction générale de la police nationale a autorisé l’incinération de 2 tonnes de cocaïne, soit 42 milliards de F Cfa partis avec les flammes.

42 milliards de F Cfa, c’est la valeur brute de deux tonnes de drogues saisies récemment par la direction générale de la Police nationale à Abidjan et San Pedro. Ces stupéfiants de type cocaïne ont été incinérés ce mercredi 27 avril 2022 dans la commune de Port Bouet, en présence du Procureur de la République Adou Richard. Qui a signalé qu’une quinzaine de personnes ont été interpelée.

Le Procureur de la République Richard Adou et le Directeur général de la Police nationale, Youssouf Kouyaté
Le Procureur de la République Richard Adou et le Directeur général de la Police nationale, Youssouf Kouyaté

Parmi lesquelles l’on retrouve plusieurs nationalités. « Nous ne pouvons vous donner l’identité exacte des personnes impliquées, d’autres personnes suivront, mais la procédure suit son cours. La loi est sévère sur ce genre de pratique ; au moins 20 ans d’emprisonnement seront requis pour tous ceux qui de prêt ou de loin sont impliqués dans ces malversations », prévient Adou Richard.

Le procureur, a révélé que la saisie a commencé à Abidjan et s’est poursuivie à San Pedro où la plus grande quantité a été saisie pour un total d’environ 2 tonnes, 57 kilogrammes, 59 grammes.

Il en a profité pour adresser un message à la population. « La police nationale et toutes les forces de l’ordre sont à féliciter. Je demande aux populations de garder espoir car les forces de l’ordre travaillent pour leur bien-être. Ils ne peuvent être efficaces sans leur concours ».

Poursuivant les explications de cette grosse prise de cocaïne, Youssouf Kouyaté, directeur général de la police nationale a donné quelques précisions : « c’est au cours d’une saisie à la suite d’un évènement produit dans la commune de Koumassi que le commissariat du 20e arrondissement a pu découvrir avec l’apport de la direction de lutte contre les stupéfiants (Dpsd), une quantité de drogue. Suivant le fil, l’enquête s’est poursuivie à San Pedro ». Selon lui, de mémoire de policier, c’est la plus importante saisie de stupéfiant, une saisie record.

Il termine son propos en transmettant sa gratitude au ministre de l’intérieur et de la sécurité, au-delà, à tout le gouvernement et le Président de la République, Alassane Ouattara, pour sa vision, de doter la police de moyens adéquats, afin de la faire réagir dans toutes les scènes de crime.

A noter qu’il s’agit bien d’un trafic international de cocaïne issu de la plante de Coca qui ne pousse qu’en Amérique latine. Ces stupéfiants ont transité dans certains pays jusqu’en Côte d’Ivoire.

Le trafic international de stupéfiants bas son plein dans la zone Afrique. Et pour preuve, 5,5 tonnes de stupéfiants ont été saisies la semaine dernière, au Cap vert.

Fratmat
Ange Ehourade

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire