Fpi / Un autre lieutenant d’Affi claque la porte – En cause, les injures à Gbagbo

Au lendemain de la fête de la liberté célébrée avec faste à Abengourou, les choses ne semblent pas aller dans le bon sens autour d’Affi N’guessan. L’un de ses vice-présidents, Alfred Guéméné, très prolixe sur les réseaux sociaux vient de le lâcher. Ce dernier reproche à Affi le fait d’organiser une fête dite de la liberté dans le contexte de rupture actuelle d’avec le fondateur du Fpi, Laurent Gbagbo. Il dit ne pas comprendre la pertinence de cette manifestation. Autre grief, Alfred Guéméné ne supporte pas ce qu’il qualifie d’irrévérence d’Affi à l’égard de Gbagbo. Ci dessous sa lettre de démission publiée sur les réseaux sociaux.

DÉMISSION DE M. Alfred GUEMENE DU PARTI DE AFFI

À Monsieur le Président du FPI

Objet: DÉMISSION DU FPI

Monsieur le Président,

Je tiens à vous remercier de la confiance que vous m’avez faite en me nommant à plusieurs fonctions dans la Direction du parti auquel j’ai consacré plus de trente années de ma vie.

Et qui, du fait de votre malheureux entêtement et de votre attitude totalement irrévérencieuse vis à vis du Président Gbagbo, est en totale déliquescence aujourd’hui. L’éloignant dramatiquement de sa mission de parti d’opposition.

J’ai été particulièrement heureux de nourrir avec vous l’ambition de la renaissance du FPI et de la Côte d’ivoire.

Pour autant, comme je n’ai cessé de vous le rappeler, on ne peut aller à l’idéal en minimisant le réel…

En conséquence, je suis dans la navrante obligation de vous présenter ma démission du FPI, à compter de ce jour, mercredi 4 mai 2022.

Alfred GUEMENE

Ancien vice-président chargé des relations avec les partis politiques et les organisations syndicales.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire