Le coton malien désormais exporté depuis les ports de Nouakchott et de Conakry, des manques à gagner pour Abidjan

Le coton malien désormais exporté depuis les ports de Nouakchott et de Conakry, des manques à gagner pour Abidjan

Suite au ralentissement des activités avec le port de Dakar, et l’arrêt des transits par Abidjan, après les sanctions de la Cedeao, le Mali se tourne résolument vers la Mauritanie et la Guinée.

C’est ainsi qu’en cette fin de semaine les premiers tonnes de coton malien ont transité par les ports de Conakry et de Nouakchott.

Selon la presse à Bamako, le premier convoi de plusieurs camions maliens a franchi ce vendredi le poste de Kouremalé en présence de certains membres du gouvernement dont la ministre des transports Dembélé Madina Sissoko.

Les experts estiment les pertes pour les ports d’Abidjan et de Lomé [destinations traditionnelles] à plusieurs milliards de francs cfa, du fait de l’embargo de la Cedeao.

Liman Serge

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires