Mali/Cedeao: Vers une transition de 18 à 20 mois « même l’UE n’a pas arrêté d’acheter le gaz russe » (source togolaise)

Selon les dernières informations, les discussions entre la Cedeao et le Mali, sur impulsion de l’exécutif togolais se font sur de nouvelles bases.

En effet, selon une source togolaise, proche du médiateur Faure Gnassingbé, les négociations actuelles portent sur une transition de 18 à 20 mois.

Selon notre source « les deux camps ont dû mettre de l’eau dans leur vin, car la guerre en Ukraine et les prix des hydrocarbures dans le monde, ont changé la donne. Tout le monde perd dans cette affaire, la Côte-d’Ivoire, le Sénégal, le Mali etc. Cette situation ne peut plus durer », indique notre source avant d’enfoncer le clou en critiquant la démarche de la Cedeao, la comparant à l’’Union européenne face à la Russie.


« En Ukraine, il y a une guerre qui fait des dizaines de milliers de morts mais les Européens ne se sont pas fait hara-kiri en arrêtant d’acheter les hydrocarbures russes. La Cedeao doit mettre fin à son zèle qui frappe des familles déjà appauvries au Mali, mais aussi dans d’autres pays voisins ».

Sylvie Kouamé

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire