Constructions anarchiques: Des engins de démolition remis à la brigade d’investigation et de contrôle

Le directeur de cabinet du ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Kaladji Diabaté, a procédé, le lundi 09 mai 2022 à Abidjan, à la remise d’engins de démolition ainsi que des motos à la brigade d’investigation et de contrôle urbain, en vue de renforcer les capacités de cette structure à lutter efficacement contre l’anarchie dans la construction.

Selon Kaladji Diabaté, l’insuffisance de moyens de locomotion d’engins de démolition constitue un frein à la réactivité de la brigade d’Investigation et de contrôle urbain dans son activité régulière. À en croire le directeur de Cabinet, l’acquisition de ces engins permettra d’accroître la mobilité et la fréquence des contrôles si bien que « nul ne pourra construire dans l’illégalité sans être inquiété ».


Le directeur de cabinet a évoqué, à cette occasion, les réformes du gouvernement en vue d’améliorer l’écosystème de la construction. Ces décisions ont abouti à la mise en place d’un guichet unique du permis de construire, à l’adoption de la loi instituant code de la construction et de l’habitat, au recours à un ingénieur conseil pour garantir la sécurité du bâtiment, à la révision des règles d’urbanisme, etc.

Rappelant les actions menées par le ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme pour redynamiser le secteur de la construction, Kaladji Diabaté a fait savoir qu’en 2020, une centaine d’agents ont été recrutés pour renforcer le contrôle des constructions.

Si en 2021, 51 bâtiments ont été détruits contre seulement 2 en 2020, pour 2022, ce sont déjà une quinzaine de démolitions qui ont été réalisées.

CICG

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire