Au Cameroun «89 véhicules neufs» utilisés durant la CAN toujours introuvables

Les lendemains de la Coupe d’Afrique des nations 2022 au Cameroun (9 janvier-6 février) sont amers. 89 véhicules dont 24 cars de 70 places, achetés à prix d’or pour le transport des différentes sélections et officiels, restent invisibles…

Incroyable ! La 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun laisse des traces. Sur les 150 cars, minibus, pick up et autres grosses cylindrées achetés par l’Etat et destinés au transport des sélections mais aussi des officiels, 89 ont disparu de la circulation. Au pays de Paul Biya, tout le monde soupçonne des détournements.

Vrai ou faux ?

Toujours est-il que tous ces véhicules flambants neufs avaient été réceptionnés le 23 décembre 2021 au port de Douala. Parmi ceux-ci, figuraient 24 autobus de 70 places, floqués chacun aux couleurs des 24 pays participant à la fête du football africain.

Il y avait aussi des minibus pour l’encadrement des différents staffs techniques des équipes et aussi des berlines pour les officiels de la Confédération africaine de football (CAF) et pour le comité local d’organisation. Plusieurs autres véhicules de 18 places avaient, eux, été aperçus lors de la cérémonie d’ouverture de la CAN à Yaoundé. Passé la CAN 2022, 89 véhicules ont disparu.

Quelle direction ont-ils pris ? Pourquoi ? Pire, personne ne sait combien a coûté l’achat de ce parc automobile. Toutefois, dans les rues de Douala, de Yaoundé, de Limbé, de Bafoussam ou encore de Garoua beaucoup de personnes pensent que le secrétaire général de la présidence du Cameroun, Ferdinand Ngoh Ngoh, habitué aux marchés de gré à gré, s’en est donné à cœur joie.

MIB/Diaspora News Magazine

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction