Cacao: La Côte-d’Ivoire et le Ghana demeurent fermes sur le paiement du DDR aux planteurs

Différentiel de revenu décent (Drd) est de 400 dollars appliqué sur chaque tonne de cacao sorti du pays.

Le Secrétaire exécutif du Comité de pilotage de l’Initiative cacao Côte d’Ivoire-Ghana (Iccig), Alex Arnaud
Assanvo, était face aux journalistes, vendredi 13 mai 2022, au pavillon presse érigé sur le campus du
Sootel hôtel ivoire, à Cocody, où se tient, du 9 au 20 mai, la Cop 15.

Il était question, pour lui, de présenter l’Initiative des deux plus gros producteurs mondiaux de fèves de cacao – les deux pays totalisent 60% de la production mondiale – pour améliorer les revenus des producteurs et parler d’une même voix en ce qui concerne le secteur.

D’ailleurs, Alex Assanvo a déclaré que, relativement à l’application du Différentiel de revenu décent (Drd), les deux Etats se sont engagés à faire en sorte qu’il soit effectivement versé aux planteurs, par toutes les entités qui en ont le devoir, y compris les multinationales. Il a toutefois reconnu que dans la pratique, des difficultés existent. « Des difficultés d’application existent.

Aujourd’hui, il est question de passer en revue ces difficultés, en connaître les raisons et trouver des solutions. Nous allons mettre en place des mesures et travailler avec l’industrie. Quoi qu’il en soit, le Ghana et la Côte d’Ivoire restent fermes », a indiqué Alex Assonvo

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire