Crise des hydrocarbures, sortie du Mali du G5 etc. Le chancelier allemand Olaf Scholz part à son tour en Afrique discuter

Le chancelier allemand Olaf Scholz entame une tournée africaine

Le chancelier allemand Olaf Scholz entame ce dimanche 22 mai une visite dans trois pays. Il se rend au Sénégal, au Niger, puis en Afrique du Sud. Cette visite va durer jusqu’au mercredi 25 mai. Au cours de cette tournée, le chancelier allemand abordera les questions de coopération économique et de sécurité.

Première étape de cette visite : le Sénégal. Olaf Scholz reste quelques heures : il sera accueilli par son homologue, le président Macky Sall. Puis un échange est prévu avec des acteurs économiques. Le chancelier allemand assiste ensuite à l’inauguration de la centrale solaire photovoltaïque de Diass.

C’est un projet financé en partie par l’Allemagne. Son objectif : alimenter près de 33 000 ménages en électricité. Et surtout, « générer pour l’État du Sénégal, à travers la Senelec, une économie estimée à 2,5 millions d’euros par an par rapport à une centrale thermique à fioul », lit-on dans un communiqué.

Seconde étape, dimanche après-midi : Niamey. Au Niger, Olaf Scholz rend visite aux troupes allemandes engagées au sein du programme européen de formation (EUTM), dont la mission a été prolongée jusqu’à mai 2023 par le Parlement allemand. Lors d’un entretien avec le président Mohamed Bazoum, Olaf Scholz fera le point sur la coopération entre les deux pays.

Avec RFI

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire