10 partis s’engagent pour le suivi des recommandations du « dialogue politique sur la réconciliation et la cohésion nationale »

Le ministre de la Réconciliation et de la cohésion nationale, Kouadio Konan Bertin, a accordé une audience, hier, à son cabinet à la Tour A à Abidjan-Plateau, à des formations politiques.

Des partis politiques de l’opposition se sont mis à la disposition du ministre de la Réconciliation et de la cohésion nationale pour le suivi des recommandations du dialogue politique.

Au nom de ce groupement de neuf partis politiques réunis au sein de l’Alliance des Ivoiriens pour la démocratie (Aid) et du Parti africain contre l’injustice (Paci), Zadi Djédjé a déclaré qu’il prendra toute sa part pour une réconciliation vraie dans l’intérêt de la Côte d’Ivoire. Ce, au terme d’une rencontre avec le ministre Kouadio Konan Bertin à son cabinet à Abidjan-Plateau.

Le président de l’Aid est reparti satisfait après cet entretien. Soulignant que Kouadio Konan Bertin l’a rassuré quant à la mise sur pied d’un comité pour le suivi des recommandations du dialogue politique.

Faut-il le rappeler, après deux mois et demi de débats, le dialogue politique entre pouvoir et opposition s’est achevé le 5 mars 2022.

Les participants, soit 21 partis politiques et 26 organisations de la Société civile qui étaient face au gouvernement, ont signé le rapport final qui recommande une série de mesures à même de garantir un climat apaisé lors des prochaines élections.

Zadi Djédjé a, en outre, adressé ses félicitations au ministre Kouadio Konan Bertin pour les actes de réconciliation qu’il pose. Il a invité les acteurs politiques à faire bloc autour de lui afin de réussir la réconciliation.

Pour lui, grâce au ministre KKB, le processus de réconciliation est bien engagé, et porte aujourd’hui ses fruits. Depuis qu’il est à la tête de ce ministère, toutes les actions entrant dans le cadre de la réconciliation, de la cohésion nationale, surtout le dernier dialogue politique, sont des éléments qui encouragent et rassurent que la Côte d’Ivoire est maintenant dans un processus irréversible pour un retour à la stabilité et à la cohésion sociale.

A cette occasion, le président Zadi Djédjé a remis un courrier au ministre dans lequel il a adressé ses remerciements au Président de la République Alassane Ouattara, pour ses gestes en faveur de la réconciliation et de la cohésion nationale.

Quant à Kouadio Konan Bertin, il a salué l’esprit patriotique de ces partis politiques qui ont eu une contribution significative lors du dialogue politique. A l’en croire, leur participation a permis de faire avancer les débats.

Le ministre de la Réconciliation et de la cohésion nationale a toutefois rappelé les actions posées par le Chef de l’État après le dialogue politique, à savoir la visite de son chef de cabinet à La Haye pour rencontrer Charles Blé Goudé, l’audience accordée au président de l’Udpci Albert Mabri Toikeusse et bien entendu les financements publics reçus par les partis politiques.

« Je suis heureux que tous ces partis politiques viennent prendre leur place dans le processus. Le train de la réconciliation est en marche. Chacun le prend à sa station. Mais, il faut qu’il aboutisse. C’est le plus important. Je voudrais vraiment saluer toutes ces formations politiques », a conclu Kouadio Konan Bertin.

Par Patrick N’Guessan
FratMat

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire