Les travaux de construction de l’échangeur du rond-point d’Abobo avancent normalement

Les travaux de construction de l’échangeur du rond-point de la mairie d’Abobo avancent très bien. C’est ce qu’a indiqué le ministre de l’Equipement et l’Entretien routier, Dr Amedé Kouakou, à l’issue d’une visite le mercredi 25 mai 2022, en compagnie du maire Kandia Camara et l’ensemble de son conseil municipal.

Prévus pour une durée de trois ans, ces travaux consistent en la réalisation d’un tunnel de 200 m de long accessible par deux rampes d’accès de 180 m chacune.

Ce tunnel est dimensionné pour recevoir une chaussé de 2×3 voies avec une hauteur libre de 4,82 m, la réalisation d’un réseau de drainage pour l’évacuation des eaux de pluies via un micro tunnel de 1800 mm de diamètre intérieur et la construction d’une place (forum) dallée de 12 000 m2 directement reliée au parvis de la mairie et dotée de gradins, jardins et de quatre portes monumentales.

Le ministre Amedé Kouakou a expliqué que la construction de l’échangeur du rond-point de la mairie d’Abobo s’inscrit dans la vision du Premier ministre, Patrick Achi et du Président de la République, Alassane Ouattara, qui vise à faciliter la circulation en Abidjan.

Pour lui, cette infrastructure permettra d’atténuer les embouteillages dans cette commune. « Nous repartons heureux parce que ce chantier va permettre de décongestionner la circulation sur l’axe principal. En dehors de ce projet, il y aura l’autoroute de contournement d’Abidjan qui est en train d’être fait. Partir de Cocody pour arriver au carrefour de Jacqueville en traversant les routes d’Adzopé, d’Alepé, l’autoroute du nord. Ce qui fait qu’une partie du trafic va être détournée », s’est réjoui Dr Amedé Kouakou, soulignant qu’il y a environ 400 personnes dont 70 femmes qui travaillent sur ce chantier.

Les travaux de l’échangeur de Macaci vont durer 15 mois

Il a ajouté qu’un système a été mis en place pour que toutes les eaux qui iront dans ce tunnel soient évacuées sans encombre, avec la pose d’une canalisation souterraine. A l’en croire, outre l’échangeur, 15 km de routes ont été bitumés et trois autres le seront pour porter cela à 18 km.

Une vue de l’échangeur du rond-point de la mairie d’Abobo en construction. (Franck YEO)
Une vue de l’échangeur du rond-point de la mairie d’Abobo en construction. (Franck YEO)

Parlant de l’échangeur au niveau du carrefour de Macaci (Abobo-Macaci), il se dit également fier des travaux. « Vous voyez que pour se rendre à Abobo en prenant la voie principale, on se rend compte qu’il y a des problèmes d’embouteillage à ce niveau-là. Tous ceux qui quittent Adjamé pour Abobo vont emprunter un pont. L’ouvrage fait 240 m. Les travaux vont durer 15 mois. On a regardé, les cadences sont bonnes. On pourra donc tenir ce délai », a rassuré le ministre Amedé Kouakou.

Le maire de la commune d’Abobo, Kandia Camara, s’est félicitée de la réalisation de ce projet structurant qui rendra la circulation plus fluide et surtout de changer la vie des populations. C’est pourquoi elle a remercié le ministre Amedé Kouakou, le Premier ministre, Patrick Achi et surtout le Président de la République, Alassane Ouattara, qui a décidé de faire de la commune d’Abobo, une priorité.

Elle a demandé aux populations d’être patientes et indulgentes pour les désagréments que créent ces travaux. « Nous leur demandons de nous accompagner, de nous soutenir. Nous travaillons pour que les Abobolais soient fiers d’habiter leur commune, de travailler dans de bonnes conditions, d’avoir une vie pareille que celle que mènent les populations des autres communes d’Abidjan », a fait savoir Kandia Camara.

Par Franck YEO
Fraternité Matin

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire