Alternative pour le financement des entreprises – Evariste Méambly partage sa grosse expérience à Tunis 

Président directeur général (Pdg) du Groupe Méambly, Evariste Tié Méambly Édouard pris part du 25 au 26 mai 2022, à Tunis, à la 5e édition du Fita (Financing investment and trade in Africa) autour du thème ‘’Le développement du commerce Inter-Africain post-Covid’’.

blank

A le suivre, l’affacturage qui se présente comme la vente ou le transfert de créances pour garantir la disponibilité de fonds immédiatement constitue une alternative pour le développement des entreprises africaines évoluant dans le commerce. Cela, dans la mesure où il permet de combler le déficit des financements en particulier dans cette période post-Covid. Il en a voulu pour preuve le cas du rachat des chèques du Trésor Ivoirien par son groupe. « Nous venons de présenter un des moyens permettant de pallier les difficultés des entrepreneurs africains à avoir accès aux financements durables dans cette période post Covid. Nous pensons que l’affacturage est une solution durable pour combler le déficit de financement des entreprises, et de permettre par ricochet de faciliter le développement du commerce intra-africain dans cette période post Covid. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui nous présentons l’affacturage comme une alternative pour l’Afrique », a fait valoir l’ex-député Evariste Méambly lors de la table-ronde qu’il a animée autour du thème ‘’Le développement du commerce Inter-Africain post Covid-19 : le cas du rachat des chèques du Trésor Ivoirien par le groupe Méambly’’.

Face au caractère innovant et à l’opportunité de cet « outil innovant de financement du commerce », Evariste Méambly a appelé à l’appui des États et des partenaires bancaires et institutionnels pour développer cette solution notamment à travers la création d’une institution d’affacturage avec son groupe. Toute chose qui, à l’entendre, devrait aider à développer cette solution et, partant, impulser le développement du commerce sur le continent. « Le cas du rachat des chèques du Trésor Ivoirien par le Groupe Méambly comme l’une des solutions au financement des entreprises est à encourager et mériterait 

d’être soutenu dans son expansion et son développement par des partenaires financiers tels que les institutions financières comme la BCEAO, le COFEB, AFREXIMBANK et le FCI. Nos Etats mériteraient de créer un environnement juridique et réglementaire propice au développement des moyens innovants de financement directe de nos entreprises, notamment le leasing ou crédit bail, mais plus particulièrement l’affacturage ou le factoring », a-t-il recommandé, tout en saluant les efforts consentis notamment par Afreximbank pour le développement de l’affacturage en Afrique.

La participation de M. Méambly fait suite à la reprise de ses études au Centre de valorisation professionnelle de Tunis (Cvpt) où il prépare un doctorate en administration. C’est d’ailleurs lui qui a procédé, fin avril dernier, depuis Abidjan, au lancement de cette formation diplômante.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire