Le Mali prend possession d’un avion militaire de transport resté longtemps bloqué en Espagne

blank

Armée de l’Air : Enfin le CASA C295 prend ses couleurs maliennes

Le Chef d’État-major Général des Armées, le Général de division Oumar DIARRA, accompagné du chef d’État-major de l’Armée de l’Air, le Général de brigade Alou Boï DIARRA et de nombreux officiers, a procédé à la réception du deuxième CASA C295, sorti d’usine et acquis sur fonds propre. C’était en début de soirée du mardi 31 mai 2022 à la Base aérienne 101 de Sénou.
L’avion a atterri à 19h45 en provenance d’Espagne avec escale au Maroc. La délégation conduite par le Général Diarra a bénéficié d’une visite guidée de l’appareil.

L’arrivée de cet avion est une fierté pour l’ensemble des maliens et permettra un large éventail de manœuvre. Le chef d’Etat-Major Général des Armées s’est dit très heureux de l’arrivée de cet avion. Il a souligné qu’avec ce deuxième CASA les capacités des FAMa vont considérablement s’accroitre.

L’achat de cet avion tactique entre dans le cadre de la montée en puissance et du renforcement des capacités des FAMa. Il fait partie de la vision politique des autorités du Mali à répondre aux attentes, non seulement des FAMa mais aussi de l’ensemble des populations maliennes. Il a été acquis sur fonds propre par le Mali auprès de la Société Airbus Défense.

Ce deuxième avion avec une autonomie de vol de 9 heures peut être aménagé en quatre version, en matière de transport de 71 passagers, en version VIP pour 4O places, en version commando avec 48 éléments bien équipés et en version médicale soit 24 civières et six places pour les accompagnants. Il est capable de servir toutes les régions du pays en vol direct à partir de Bamako. Cet appareil qui est un pont entre les différentes régions du Pays peut jouer au transport des troupes, au largage des troupes et les missions d’évacuation sanitaire. Ce joyau jouera un rôle capital au désenclavement du Nord du Mali au regard de sa capacité à répondre à tout genre de transports en personnel et en matériels.

Le CEMGA a remercié les autorités du pays pour leur engagement. Il a rassuré que les FAMa sont disposées à poursuivre les missions régaliennes. « Il s’agit pour les forces armées maliennes d’utiliser à bon escient cet appareil pour que les succès tactiques bénéficient aux populations maliennes », a exhorté le CEMGA.
Le Président Directeur Général des aéroports du Mali, le Colonel Lassina Togola avec son équipage s’est dit très honoré d’avoir participé à cette mission et a souligné que le voyage s’est très bien passé de l’Espagne au Mali.

Il est à noter que cet appareil était bloqué par faute de transpondeur (Appareil équipant les cibles radar actives, et destiné à répondre aux impulsions radar Transpondeur d’un avion, d’un satellitee) pendant plus de dix mois sur le sol d’un autre pays et cela suite à l’accusation des américains soupçonnant les Fama de recruter des enfants soldats.

Les autorités du pays avaient envoyé plusieurs correspondances aux américains pour montrer la nécessité et l’importance de cet avion dans les opérations aériennes du pays.

Forces Armées Maliennes

blank

blank

Blocage d’un avion malien en Espagne: Washington conditionne le déblocage par le respect du délai de la transition et la libération de Bah Daw et Moctar Ouane

Publié le jeudi 26 aout 2021 | Le Combat

L’aéronef Airbus Casa C295 du Mali est toujours bloqué en Espagne. Selon les explications du directeur général de la Direction de l’Information et des Relations Publiques de l’Armée (DIRPA), colonel Souleymane Dembélé, la livraison d’un avion de transport aux FAMa a été bloquée à cause du refus d’un pays constructeur de Airbus de donner son accord pour l’exportation de sa licence. Dans une interview, l’ambassadeur des USA au Mali a tout craché.

Selon l’ambassadeur américain, Dennis Hankins, le blocage de la livraison de l’avion Casa C295 est lié au fait que le Mali fait actuellement l’objet de deux sanctions américaines bloquant un certain type d’assistance en matière de sécurité.

Dans cette interview, l’ambassadeur américain au Mali a clarifié que “les États-Unis d’Amérique s’opposent à la livraison au Mali d’un avion de type CASA » le 13 août 2021, pour non-respect des droits de l’homme et le doute qui plane sur le respect des délais de la transition. Dennis Hankins a livré les raisons qui ont poussé son pays à refuser d’accorder au Mali la licence d’exportation. Il a évoqué, entre autres, le respect des droits de l’Homme et l’organisation des élections dans six mois, tel que promis par les autorités de la transition.

Notons que les dates fixées par les militaires sont imparties au regard des tâches à réaliser. Les USA conditionnent la livraison de cet avion au respect des textes du pays afin que la pleine coopération entre les deux pays soit rétablie. Les USA sont l’un des pays qui ne soutiennent pas les coups d’État et qui ne collaborent pas avec les dirigeants illégitimes.

Le chef de la diplomatie malienne a fait un déplacement aux USA afin de décanter la situation. Après cette sortie de l’Ambassadeur, les autorités maliennes sont tenues de donner leur position sur les dates des élections et la libération des anciennes autorités de la transition, Bah N’D’aw et Moctar Ouane, pour relancer la coopération avec Washington. Leur mise en résidence surveillée est une violation de leurs droits.

Pour rappel, l’Airbus Casa C295 est un avion militaire de transport tactique, fabriqué par Airbus Defense & Space. Celui-ci devrait servir à renforcer les capacités de déploiement de l’armée malienne, notamment dans le nord du pays où sévissent plusieurs groupes armés depuis 2012.

Kevin KADOASSO

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire