Dominique Ouattara aux Ivoiriens de Brazzaville: «Le pays se porte bien»

En marge de la 26ème AGE de l’OPDAD à Brazzaville

Les femmes ivoiriennes vivant au Congo sollicitent le FAFCI

En marge de la 26ème Assemblée Générale Extraordinaire de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique pour le Développement (OPDAD) à Brazzaville, la Première Dame, Madame Dominique Ouattara, a eu une rencontre d’échanges avec les femmes ivoiriennes vivant en République du Congo.
La rencontre qui s’est déroulée dans l’enceinte du Centre de conférence international de Kintélé a enregistré la présence des membres de la représentation diplomatique ivoirienne au Congo, ainsi que les ivoiriennes venues en grand nombre.
Au nom de toute la communauté ivoirienne, Madame l’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Congo, Madame TOURE née KONE Maman, a souhaité le traditionnel Akwaba à l’épouse du Chef de l’Etat Ivoirien.
« Nous voulons saisir cette merveilleuse opportunité pour vous dire combien nous apprécions ce que vous accomplissez pour toutes les femmes ivoiriennes sans aucune distinction, prouvant ainsi que le Côte d’Ivoire est véritablement une terre de pardon, d’amour et de progrès, un espace au sein duquel vivent désormais en harmonie, les femmes du nord, du Sud, de l’Est et de l’ouest. »
Ensuite, Mme Yehoun Irène Josée épouse Mossi, Présidente des femmes ivoiriennes vivant en République du Congo, a sollicité un soutien de la part de la Madame la Première Dame pour le financement de leurs projets, mis en difficulté par la pandémie de la covid-19.
Pour sa part, la Première Dame s’est dit heureuse de rencontrer et d’échanger avec ses sœurs, puis leur a transmis les salutations du Président de la République.
« Je voulais aussi vous dire que la Côte d’Ivoire se porte bien. Le Président de la République travaille énormément pour améliorer le quotidien des populations et soutient les femmes pour leur autonomisation », a indiqué Madame Dominique OUATTARA. Elle a également égrené les grandes réalisations de sa Fondation Children Of Africa à savoir l’Hôpital Mère-Enfant, le groupe scolaire d’excellence d’Abobo et les trois centres d’accueil pour enfants en détresse (Soubré, Bouaké et Ferkessédougou).
Enfin le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) , fonds public avec un capital de 25 milliards F CFA dont plus de 300 mille femmes ont bénéficié à ce jour.
Après avoir écouté la présentation de leurs projets, la Première Dame a dit toute sa fierté, devant le courage et la détermination de ses sœurs. Elle a donc instruit son cabinet pour le financement à travers le FAFCI, des projets présentés par les Ivoiriennes du Congo.
C’est dans une ambiance bonne enfant, que la rencontre s’est déroulée.
Signalons que le bureau de la communauté ivoirienne en République du Congo conduit par son Président Mohamed DIABATE a apporté son soutien à l’initiative des femmes.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire