Lancement de BoomPlay en Côte-d’Ivoire, plateforme de streaming de musique africaine 100% gratuite

Le rappeur ivoirien Didi B a battu les records des records sur BoomPlay pour un artiste ivoirien. Son album Mojotrône II a comptabilisé 2,1 millions de stream, une semaine après sa sortie.

Alors que le streaming musical se développe rapidement en Afrique de l’Ouest, la plateforme ouvre des bureaux à Abidjan dans le but affiché de soutenir le secteur et d’aider les artistes ivoiriens à toucher un plus grand public, en Afrique comme à l’extérieur du continent.

En s’installant en Côte d’Ivoire, BoomPlay, première plateforme de streaming musicale en Afrique avec 70 millions d’utilisateurs, compte rendre le secteur plus lucratif, et à terme, tirer profit de ses investissements. L’entreprise nigériane créée en 2015, détenue et financée par deux compagnies chinoises, poursuit son développement : elle possède déjà six antennes en Afrique, comme en Tanzanie ou au Cameroun.

Avec la chute de la vente des CD et l’affaiblissement du secteur culturel suite à la pandémie de Covid-19, les artistes comptent de plus en plus sur les plateformes de streaming pour relancer l’industrie musicale et vivre de leur musique. Aux côtés d’autres plateformes, comme Deezer ou Waw Muzik, Boomplay entend jouer ce rôle en promettant de « promouvoir les talents locaux en leur fournissant une plate-forme et des ressources à l’intérieur et à l’extérieur du service ».

Le principal frein au développement du secteur en Afrique de l’Ouest reste le coût élevé de la data internet ou le faible taux de bancarisation. Le succès de BoomPlay tient justement à sa formule gratuite, financée par la publicité et à son catalogue de plus de 70 millions de titres.

Récemment, le rappeur Didi B a battu des records sur BoomPlay pour un artiste ivoirien. Son album Mojotrône II a comptabilisé 2,1 millions de stream, une semaine après sa sortie. Toutefois, pour la grande majorité des artistes, les revenus issus du streaming demeurent assez faibles.

RFI

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire