Francophonie – Françoise Remarck veut l’opérationnalisation des missions

La Ministre de la Culture et de la Francophonie, Mme Françoise Remarck a
visité jeudi 16 juin 2022, le siège de la Commission Nationale de la
Francophonie (CNF) sis à Abidjan – Cocody Deux Plateaux Vallon.

Mme Bernise N’Guessan, Secrétaire Générale de la CNF par intérim et
l’ensemble de son personnel ont réservé un accueil chaleureux à la Ministre de
la Culture et de la Francophonie.

Mme Françoise Remarck qui avait à ses côtés, M. Sakro Florent Galaty, son
Directeur de Cabinet, a eu une séance de travail avec la CNF. Elle a remercié
Mme N’Guessan Bernise et son personnel pour la chaleur de l’accueil.
S’agissant des missions de la CNF, elle a donné quelques orientations.
Mme Françoise Remarck a demandé une approche inclusive dans la démarche
de la CNF.
Pour la Ministre de la Culture et de la Francophonie, il est important que les
populations puissent comprendre, intérioriser, les missions de la Francophonie.
Savoir ce que la Francophonie peut leur apporter.

En clair, elle a demandé à la CNF de rendre très opérationnelle ses missions.
C’est l’un des axes qu’elle a souhaité que la CNF développe.

Mme Françoise Remarck a fait remarquer qu’il y a énormément d’appels à
projets de la Francophonie que les Ivoiriens n’arrivent pas à capter.
Elle a demandé à la CNF de mettre en place une Cellule de veille,
d’accompagnement, de promoteurs d’artistes, des hommes, femmes, jeunes afin
qu’ils s’intéressent et bénéficient des appels à projets.

« Proposez un plan d’actions à court, moyen et long terme avec des délais. Les
personnes en charge et les moyens de vérification et rendez-moi compte. J’ai
une culture de résultats » a-t-elle dit, concernant la CNF.

La Ministre de la Culture et de la Francophonie, Mme Françoise Remarck a
déclaré que Mme Bernise N’Guessan, Secrétaire Générale de la CNF par intérim
a tout son soutien pour réaliser ses missions.

Mme Bernise N’Guessan qui partage entièrement la vision pragmatique de la
Ministre de la Culture et de la Francophonie a assuré que la CNF, par son
travail, participera efficacement au rayonnemlent de la Côte d’Ivoire dans
l’espace Francophone.

Bien avant, Mme Bernise N’Guessan a présenté son Etablissement.
Rappelons que les missions de la CNF sont : organiser la participation de la Côte
d’Ivoire à toutes les instances de la Francophonie ; représenter la Côte d’Ivoire
dans les relations avec toutes les Institutions de la Francophonie ; proposer et
donner son avis sur les programmes et activités en ce qui concerne la
Francophonie ; coordonner et promouvoir, au niveau national, les activités
relevant de la Francophonie et de veiller à l’application des conventions
internationales en la matière ; harmoniser et rationnaliser les programmes
multilatéraux francophones ; assurer la promotion des investissements
francophones en Côte d’Ivoire en servant d’interface entre les organismes
francophones d’investissement et les promoteurs de projets nationaux ;
constituer et promouvoir une documentation sur la Francophonie.

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction