Les braquages et cambriolages de plus en plus récurrents à Bangolo

Le département de Bangolo, située dans la région du Guémon, est en proie à une vague de braquages et cambriolages de domiciles depuis le courant du mai 2022, a constaté sur place l’AIP.

Successivement, le 20 et 27 mai, les 5, 9 et 11 juin 2022, des malfrats ont visité des domiciles, des fermes d’élevages et agressé physiquement des individus sur des pistes, les dépossédant d’objets.

Tous ces objets dérobés constitués de motos, téléphones, téléviseurs et animaux dont 42 lapins, ont été signalés à la brigade de la gendarmerie de Bangolo. Plusieurs autres cas de vols et cambriolages de domiciles ont été signalés dans d’autres villages du département dans le courant du mois de mai 2022.

La situation est de plus en plus inquiétante dans cette localité d’autant plus que les agents chargés de la sécurité sont aussi la cible des quidams. En effet, un gendarme qui revenait d’une mission, vendredi 20 mai 2022 aux environs de 19 h, a été surpris par trois individus armés sur la route reliant le village de Dah à Guinglo. Les coups de feu échangés ont eu raison de deux des trois malfrats. Quant à l’agent de sécurité, un gendarme, il s’en est sorti avec des blessures.

Lors d’une visite à Bangolo, le 03 avril 2022, le ministre de l’intérieur et de la sécurité, le général Vagondo Diomandé, a promis tout mettre en œuvre pour doter la ville d’un commissariat de police afin d’aider la gendarmerie dans la mission de sécurisation du département.

(AIP)

jn/ebd/fmo

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire