Cocaïne: La Grande Loge de Côte-d’Ivoire (Francs-maçons) annonce la suspension de deux de ses membres « impliqués » dans un Trafic

Les premiers responsables de la Grande Loge de Côte d’Ivoire (Franc-maçonnerie, obédience régulière, affiliée à la Grande Loge Unie d’Angleterre) ont décidé de suspendre à titre conservatoire deux frères suspectés d’être impliqués dans un vaste trafic de cocaïne.

Vendredi 10 juin, le Grand maître de la Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI), Sylvère Koyo, a procédé à l’installation du nouveau Grand maître de la province du Centre, Silue Sinaly, directeur général de l’Autorité nationale de l’Aviation civile (ANAC).

À cette occasion, l’avocat franco-ivoirien, investi le 23 avril, est revenu sur l’affaire qui défraie la chronique sur les bords de la lagune Ebrié : l’enquête sur la saisie, fin avril, de deux tonnes de cocaïne. Le dossier concerne directement la GLCI, puisque deux de ses membres influents sont suspectés d’être impliqués : Richard Ghorayeb et Dominique Amata.

(…)

La suite de l’article sur Jeune-Afrique

Photo: Sylvère Koyo, Grand maître de la Grande loge de Côte d’Ivoire (GLCI)

blank blank

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

1 commentaire sur “Cocaïne: La Grande Loge de Côte-d’Ivoire (Francs-maçons) annonce la suspension de deux de ses membres « impliqués » dans un Trafic

  1. Les brebis galeuses on en trouve partout, dans les ministères, dans les palais, dans les églises, dans l’administration, dans les mosquées, dans les banques, dans les ports, dans les commissariats etc. Espérons que ça s’arrête à ces deux-là.

Laisser un commentaire