Taiwan/Ukraine: La Chine gonfle ses muscles avec un nouveau porte-avions

La Chine a lancé son troisième porte-avions ce vendredi. Le navire, appelé le Fujian, a été entièrement conçu et construit en Chine.

Seuls les États-Unis ont plus de porte-avions dans leur flotte. Ce pays en compte onze. Le Royaume-Uni et la France occupent la troisième place avec deux navires. Tandis que l’Inde, la Russie, le Brésil et une poignée d’autres pays suivent avec 1 porte-avion. Des navires en grande majorité de seconde main, achetés à un autre pays.

La Chine possède déjà deux porte-avions, le Liaoning acheté en occasion à l’Ukraine [ex URSS] en 1998, et le Shandong construit sur propres moyens en 2019. Un navire toutefois basé sur une conception de l’ex-Union soviétique.

Le nouveau navire est entièrement fabriqué en Chine. Ce qui représente “une étape importante pour l’industrie militaire chinoise », selon les analystes. « Cela montre que les ingénieurs chinois sont désormais capables de construire tous les types de navires associés à la guerre navale moderne », frégates, destroyers et navires d’assaut amphibies.

Le succès de la Chine dans la construction en interne d’un navire de guerre très complexe conduira inévitablement à la construction d’autres navires et stimulera l’industrie chinoise de la construction navale militaire.

Sylvie Kouamé

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire