Macron a perdu la majorité absolue au Parlement français

Selon les premiers résultats du second tour, Emmanuel Macron obtient une majorité relative avec 230 sièges, la Nupes obtient 149 sièges et le RN arrive à un niveau historique avec 85 sièges.

Le camp présidentiel Ensemble ! a obtenu 230 députés, soit moins de 289 sièges, et ne sera pas, selon une estimation Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, France24-RFI-MCD et LCP Assemblée nationale, en capacité de voter seul les projets de loi du gouvernement.
A gauche, la Nupes décroche 149 sièges et devient la principale force d’opposition à l’Assemblée nationale.
Le Rassemblement national atteint un score historique de 85 sièges, selon les premières estimations, ce qui permet au parti d’extrême droite de déposer des motions de censure (à partir de 56 députés) et de saisir le Conseil constitutionnel sur des textes de loi (à partir de 60 députés).
A droite, le groupe Les Républicains perd 24 sièges (76 députés contre 100 dans l’Assemblée sortante) mais évite la catastrophe annoncée pour le parti après le score de Valérie Pécresse à l’élection présidentielle. Il pourrait même être une force d’appoint pour le camp présidentiel lors de l’étude des projets de loi.

Ensemble ! (LRM, MoDem, Horizons et alliés)
230 sièges
Nupes (LFI, PS, EELV, PCF)
149 sièges
Rassemblement national
89 sièges
LR-UDI-divers droite
78 sièges
Divers gauche
21 sièges
Divers centre
4 sièges

Second tour des législatives en France : l’institut Ifop estime une abstention à 53,5% à 54%, en hausse par rapport au 1er tour

Ce dimanche, les Françaises et les Français votent pour élire les députés qui siégeront à l’Assemblée nationale. Un vote avec de grands enjeux pour le président Emmanuel Macron qui doit faire face à une alliance de la gauche, la NUPES « menée » par un virulent Mélenchon, en force dans plusieurs circonscriptions. La campagne électorale pour ce scrutin, parfois appelé aussi « troisième tour », avait commencé déjà pendant la présidentielle.

A midi ont été diffusés les premiers chiffres concernant le taux de participation : à midi, la participation atteignant 18,99% selon le ministère de l’Intérieur. C’est un chiffre en très légère hausse (0,56%) par rapport au premier tour, où elle s’établissait à 18,43 %. A 17 heures, le taux de participation donné par le ministère de l’Intérieur est de 38,11%, un peu plus élevé qu’au même moment en 2017 (35,33%). Par rapport au premier le taux de participation est toutefois en baisse : à 17 heures, il était de 39,42 %.

Elle est aussi en hausse par rapport au second tour des législatives de 2017 où elle atteignait 17,75% à midi, mais est en baisse par rapport au second tour de la présidentielle le 24 avril dernier (26,41%).

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire