Concours Miss Côte d’Ivoire – Le ministère de la jeunesse va attribuer le prix Miss entrepreneuriat

Les concurrentes formées sur les critères d’attribution

Pour la deuxième année consécutive, le ministère de la promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique se tient aux côtés du Comité miss Côte d’ivoire ( Comici) pour faire valoir sa vision de l’entrepreneuriat. Ajouter à la beauté physique la capacité à manager un projet de vie, réussir dans l’entreprenariat et employer d’autres jeunes. C’est une sorte de concours dans le concours puisque le ministère a établi ses propres critères de choix.

Et c’est pour intégrer ces critères pour remporter le prix que l’Agence emplois-jeunes a initié la formation en entrepreneuriat, à l’endroit des miss présélectionnées. C’était le 20 juin dernier au Plateau. Elles ont d’abord eu droit à une formation en art oratoire et en pitch à Treichville.

Selon Issouf Bamba, chef de projet à l’agence emplois- jeune de Treichvilleet formateur, un bon projet part d’une vision et d’une passion pour quelque chose. Il a présenté le plan d’affaires que doivent suivre les candidates qui désirent postuler.
La gagnante de la première édition qui n’est d’ailleurs pas Miss Olivia Yacé mais plutôt Nelly Groga, a partagé son expérience. Cette lauréate de la première édition avait alors bénéficié d’un financement de 15 millions de francs pour monter sa start-up « yamarché » qui emploie aujourd’hui 9 personnes.

Pour le compte de l’Agence, Bamba Magnatié a exhorté ces jeunes filles aux têtes bien faites à tirer profit de cette opportunité que leur offre l’organisme étatique. « Etre une femme, ce n’est pas facile. On vous exigera deux fois plus. On va vous caricaturer. Mais quand on croit en ce qu’on fait, il faut y aller. N’ayez pas peur de vous affirmer », a-t-elle prodigué comme conseils.

C’est le 2 juillet prochain que se tient à Abidjan la finale du concours Miss Côte d’ivoire. 28 filles sont en compétition après la présélection nationale qui a duré des mois. En plus de la lauréate qui emportera la couronne, l’on sera curieux de savoir à qui ira le financement de l’Agence emplois-jeunes. Les paris sont ouverts.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire