Recherche et développement – Le Fonsti vend 4 projets de recherche issus de ses financements

Le 16 juin 2022, le Fonds pour la science, la technologie et l’innovation (Fonsti) organisait une cérémonie de présentation des résultats de projets de recherche qu’il a financés depuis le début de ses activités en 2020. Aux dires de Dr Sangaré Yaya, depuis cette année-là, en effet, ce sont 33 projets de recherche qui ont bénéficié d’un financement global d’environ 62 millions de Fcfa.

Aujourd’hui en 2022, 4 projets sont achevés. Les résultats et recommandations desdits projets ont été communiqués afin que décideurs et chefs d’entreprises s’en servent pour développer leurs activités.

Les quatre projets présentés sont les suivants :

. Recherche pour le renforcement de la résilience organisationnelle des entreprises ivoiriennes porté par Pr. Bah Henri
. Gestion de l’information et éducation pour la santé en période de crise sanitaire de type Covid 19 du professeur Koné Hugues
. Ressorts socio-anthropologiques et économiques des pressions anthropiques sur le parc national de la Comoé de Dr Kouakou Konan Jerôme
. Problématique des ressources foncières et environnementales face à l’extension de la cacaoculture dans le Haut Sassandra et le Tonkpi en Côte d’ivoire, porté par Dr Koné Moussa.

Le public a été édifié sur la pertinence des résultats trouvés. L’on a pu apprécier les conclusions de Dr Koné Moussa dont le projet se veut une solution aux conflits fonciers, véritable gangrène des zones rurales du pays.

Dans son discours, le secrétaire général du Fonsti s’est évertué à défendre la vision de l’organisme qu’il dirige : financer la recherche afin de donner au pays ses véritables arguments de l’émergence. « Un pays qui importe toutes les connaissances et toutes les technologies nécessaires à son développement est un pays qui recule. Nous devons être en mesure de produire, en grande partie, en Côte d’ivoire, les savoirs nécessaires à notre developp », a-t-il dit.

Le ministre de l’enseignement Supérieur et de la recherche scientifique a, pour sa part, invité le secteur privé, la société civile et autres parties prenantes à nouer des partenariats avec les chercheurs bénéficiaires en vue de la mise en œuvre des résultats.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire