Taekwondo/Côte-d’Ivoire: L’ex ministre des Sports Lobognon déplore le « désordre » créé par les « égos » à la Fédération

L’ancien ministre ivoirien des Sports, Alain Lobognon, ne cache pas sa colère face à la crise qui mine les instances dirigeantes de la Fédération ivoirienne de Taekwondo depuis plusieurs mois.

Lire aussi Taekwondo – Le Gd Maître Patrick Remarck ratisse large dans les Ligues départementales de l’intérieur

Une crise larvée qui a vu l’invalidation de l’élection du maire de Cocody Jean-Marc Yacé, à la tête de ladite Fédération. Alain Lobognon s’insurge contre un désordre causé par «les luttes d’influence et d’égos».

En Côte-d’Ivoire, plusieurs hauts responsables politiques, du monde des affaires ou sécuritaires [police, armée], pratiquent le Taekwondo.

On peut citer l’actuel ministre de la sécurité Vagondo Diomandé ou encore le défunt Premier Ministre Hamed Bakayoko, sans oublier George Ouégnin, l’ancien directeur du protocole du Président Felix Houphouët-Boigny.

Le Tweet laissé par l’ex ministre ce lundi matin est sans ambages : « Devenue en quelques années, l’organisation sportive leader en #Ci225, la fédération ivoirienne de Taekwondo va connaître un coup d’arrêt et un sombre avenir à cause de luttes d’influence et d’égos. Ce désordre éloigne désormais le pays du podium olympique. »

Hervé Coulibaly

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Share:
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire