Angleterre -Après un énième mensonge grossier la tête de Boris Johnson « mise à prix » sa chute est imminente

Au Royaume-Uni, un autre ministre a démissionné ce mercredi matin. Il s’agit du ministre Will Quince de l’Enfance et des Affaires familiales.

Comme les ministres des Finances et de la Santé qui ont démissionné hier, Quince a perdu confiance dans le Premier ministre Johnson après avoir été surpris en train de mentir à nouveau.

Johnson a nommé un membre du parti à un poste de confiance en février, dont il savait qu’il avait été accusé d’inconduite sexuelle. Johnson a d’abord nié avant d’admettre qu’il était informé, une fois acculée.

L’avenir de Johnson ne tenait déjà qu’à un fil après la démission des ministres des Finances Sunak et des ministres de la Santé Javid.

Après un énième scandale, ils ont conclu que Johnson était inapte à diriger le gouvernement. Une douzaine de membres moins éminents du parti conservateur de Johnson ont également démissionné.
Johnson a survécu un vote de confiance dans son parti en juin. Il semblait à l’abri pendant au moins un an des attaques contre sa position venues de son propre cercle, car un tel vote ne peut avoir lieu qu’une fois par an, selon les règles.

Selon les médias britanniques cette règle pourrait être modifiée. Les opposants à Johnson aimeraient se présenter au comité du parti qui s’occupe des règles. Les élections à ce comité pourraient avoir lieu dès la semaine prochaine. La règle concernant la tenue d’un vote de confiance pourra être modifiée par la suite.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire