Abus des boissons énergisantes – Dangers mortels

Abus des boissons énergisantes – Dangers mortels

Kevin et son ami Célestin, tous deux étudiants, sortent d’un bistrot, situé à une cinquantaine de mètres du carrefour André bar du quartier Akeikoi-extension à Abobo. Chacun des deux tient une cannette de Vody à la main. Et la porte de temps à autre la bouche, pour se délecter du contenu. Une telle scène est devenue courante à Abidjan. Et cela depuis l’avènement de ce type de boissons. En fait, cela fait quelques années que, les opérateurs économiques intervenant dans la fabrication et la commercialisation des boissons en Côte d’Ivoire, offrent quotidiennement, un éventail aussi varié que divers de boissons énergisantes. L’on peut mentionner entre autres noms : XXL Energy, Cody’s Energy, Red Bull, Rhino, Bavaria, Doppel Energy, Kaif, 3X, Xtrem Energy, Cody’s Vody.

« Pas plus de deux canettes par jour »!

Que faut-il avant tout entendre par « boissons énergisantes » ?

Jean-Louis Avi, est diététicien-nutritionniste. Il exerce au cabinet de santé Dietcity, localisé à Yopougon. Pour lui le terme de « boisson énergisante » désigne tout produit se présentant sous la forme d’une boisson ou d’un concentré liquide, qui prétend contenir un mélange d’ingrédients ayant la propriété de rehausser les niveaux d’énergie et de vivacité. Au nombre des principaux ingrédients contenus dans cette boisson, figure la taurine. C’est un acide aminé produit par l’organisme mais qui peut être apporté par l’alimentation. Elle a pour rôle d’assurer une amélioration de la performance, de la concentration physique et intellectuelle. Il y a également la caféine. Elle est une substance psychostimulante qui agit sur les neuro-transmetteurs du système nerveux central. Ce qui va provoquer une action stimulante ou excitante sur l’organisme. Elle permet de combattre la fatigue et d’améliorer les performances cognitives (cerveau) à court terme. Aux précédentes composantes, il faut ajouter le glucuronolactone. Il est produit à partir du glucose dans le foie. Comme la caféine, il combat la fatigue et apporte une sensation de bien-être. Ses effets sur l’organisme restent mal connus. A la liste précédente s’ajoute le ginseng. C’est une plante médicinale qui agit sur les fonctions cognitives. Il peut augmenter la vitalité et la capacité du corps à s’adapter à différents stress. Il aide aussi à la concentration et au travail physique. Des vitamines entrent également dans la composition des boissons énergisantes. Il s’agit des vitamines du groupe B. Ce sont généralement de la Riboflavine B2, la Niacine B3, l’Acide pantothénique B5, la Pyridoxine B6, la Cyanocobalamine B12. Ces vitamines sont hydrosolubles notamment impliquées dans le métabolisme de la production d’énergie.

Les boissons dites énergisantes une fois ingurgitée, mobilisent l’énergie dans le corps, en stimulant le système nerveux. C’est que ces produits contiennent des ingrédients tels que le sucre, la caféine, des acides aminés (taurine), des vitamines, des extraits de plantes (ginseng, guarana), qui favorisent cela. Cody’s Vody ou simplement Vody, importé d’Europe, a la particularité de contenir une substance alcoolisée qui est la vodka, en plus des produits énergisants qui la composent. La combinaison que cela donne, en fait une boisson à la fois alcoolisée à 18% et énergisante. De quoi exciter encore plus les consommateurs.

Conscient de cet état de fait, le fabricant a pris le soin d’inscrire en rouge sur les emballages, la mention suivante : « Ne consommez pas plus de 2 canettes par jour ». Mais cette mise en garde n’est pas respectée par nombre de consommateurs, qui se laissent plutôt aller.

Fins tragiques

Pourtant, la prise abusive de cette boisson a déjà causé des ennuis de santé à certains de ses consommateurs. Elle a même été fatale pour d’autres. Cyril Ohoueu, gérant du bar « Cave Obiang » d’Abobo rapporte qu’un jeune homme est mort au cours d’une beuverie de Vody à Yopougon. Le jeune homme, qui participait à un concours de boissons avec ses amis, a eu l’outrecuidance de consommer 7 canettes de Vody. La fin a été tragique pour lui. Il a d’abord saigné du nez et est mort par la suite. Diomandé Mohamed, fermier de son état rapporte que, l’une de ses tantes, qui abusait de cette même boisson a eu des soucis de santé. Elle n’en est certes pas morte. En revanche, ces abus lui ont causé des problèmes cardiaques. Tel que l’a révélé le diagnostic effectué par son médecin. Plus chanceuse, Koné Marie-Emmanuela, commerçante à Adjamé a échappé de peu à une cardiopathie. Habituée à ne boire qu’une seule bouteille d’une boisson de ce genre, elle a eu des palpitations un jour, lorsqu’ elle en a consommé deux.

Les boissons énergisantes ont également pour effet de booster l’érection chez l’homme. Un infirmier, exerçant au Centre hospitalier régional (CHR) de Yamoussoukro, révèle avoir reçu un jeune homme victime d’un priapisme (érection persistante non souhaitée). Selon ses explications, le jeune homme avait consommé plus de 4 canettes de Vody. Il a fallu qu’on lui fasse une injection pour que son pénis se ramollisse. Des informations collectées sur le net, font état de ce que la consommation abusive des boissons énergisantes peut provoquer la tachycardie, les crises d’épilepsie, les tremblements, les vertiges ou des angoisses, des agitations, et confusions.

Boire de façon abusive ces produits énergisants, peut entraîner, selon Jean-Louis Avi, une forte déshydratation, qui va laisser beaucoup de déchets métaboliques au niveau rénal. Celui qui consomme excessivement ces boissons ressent une sensation de force. Malheureusement cette force va ouvrir des portes pour qu’il puisse développer d’autres pathologies à court et à long termes, telles que les maladies cardiovasculaires, métaboliques et rénales. Aussi, il est important de souligner que les boissons énergisantes ne sont pas conseillées à toutes les personnes. Il s’agit selon le diététicien-nutritionniste des enfants, des adolescents, des femmes enceintes ou qui allaitent, des personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, d’hypertension, de troubles anxieux, d’insomnie, de troubles gastriques ou d’un trouble déficitaire de l’attention.

Conseils

Le respect de certaines indications, de l’avis de notre interlocuteur, peut concourir à requinquer ou booster la libido d’un individu. Elles consistent à se discipliner sur le plan alimentaire et le style de vie. En plus, il faut avoir un bon apport en aliments énergétiques couplés avec des aliments riches en antioxydant (fruits et légumes). Une bonne hydratation et un bon temps de sommeil sont tout aussi nécessaires.

Au total explique, Jean-Louis Avi, « ce n’est pas interdit de consommer les boissons énergisantes. En effet, elles apportent beaucoup de plaisir. L’idéal est d’user de modération dans la consommation en tenant compte de la quantité journalière à consommer ».

Jeremy Junior

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire