La rumeur annonce l’arrestation à Bamako de 50 soldats ivoiriens affectés à la Minusma [ONU], l’État-Major dément  

La rumeur annonce l’arrestation à Bamako de 50 soldats ivoiriens affectés à la Minusma [ONU], l’État-Major dément  

Un haut gradé de l’armée ivoirienne fait d’importantes révélations

Quelques jours après la levée des sanctions de la Cedeao contre le Mali, une rumeur s’est répandue au Mali et en Côte-d Ivoire, ce 10 juillet 2022, faisant état de ce que des soldats ivoiriens auraient été mis aux arrêts à l’aéroport de Bamako. Un haut gradé a réagi face à cette rumeur avant de rétablir la vérité.

Voici ce que dit la rumeur répandue au Mali sur l’armée ivoirienne
« Les forces armées maliennes viennent d’arrêter à l’aéroport international Modibo Kéita de Senou, un groupe de 49 soldats, armés d’équipements lourds. Ces individus seraient des éléments de l’armée ivoiriennes, comprenant 31 soldats des forces spéciales et 18 de l’armée régulière ».

Si cette information était exacte, elle pourrait mettre en péril les relations entre le Mali et la Côte d’Ivoire.

Pour en savoir davantage, Linfodrome a contacté une source proche de l’Etat-Major des Forces Armées de Côte d’Ivoire. La source confirme en effet la présence de soldats ivoiriens sur le sol malien avant de faire des révélations.

« Ces cinquante (50) soldats ivoiriens sont partis à Bamako pour relever un détachement arrivé au terme de sa mission. Ils sont arrivés au siège de la Minusma et les descendants rentreront dans les heures qui suivent. C’est le 8ème détachement dans le cadre de la National Support Elements (NSE) dont la mission est d’assurer la garde sur les emprises de la Minusma à Bamako. Il sera basé à l’aéroport de Bamako. La durée de la mission est de six (6) mois » a confié notre source. Comme l’on le constate, il n’en est rien.

Avec linfodrome.com

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire