A Koumassi le maire Bacongo invite l’État à aider le conseil dans la réalisation de ses projets

La mairie de Koumassi a tenu son deuxième conseil municipal de l’année, après celui du 15 mars 2022. C’était le 5 juillet 2022, à la salle de fêtes de ladite mairie.

Ordre du jour, ‘’le point des projets engagés dans la commune’’, ‘’la fête des mères 2022’’, ‘’lecture et adoption du Procès-verbal de la réunion du conseil municipal du 15 mars 2022’’ et du communiqué de la municipalité du 31 mai 2022’’, ‘’l’examen et l’adoption des recettes et dépenses au Premier trimestre 2022’’ et ‘’l’autorisation du conseil municipal pour l’exécution des dépenses du budget primitif de l’exercice 2022’’, etc.

Selon N’Da Arsène, directeur financier de la mairie de Koumassi, ce conseil a été l’occasion d’exposer aux conseillers municipaux, ce qui a été fait depuis le début de l’année. « Au niveau financier, au terme du premier trimestre, nous sommes à un taux de recouvrement 24,45% (efforts de recouvrement des agents municipaux) contre un taux normatif de 25%. Lorsque nous ajoutons les impôts d’Etat, nous assistons à une chute du taux jusqu’à 10,70%. Cela est dû au fait qu’il n’y a pas eu de reversement d’impôts d’Etat », a-t-il souligné.

Pour M. N’Da, beaucoup de choses ont été déjà réalisées au terme du premier trimestre, notamment le pèlerinage (chrétien et musulman), la fête des mères, la journée du mérite, autant d’actions qui ont été subventionnées par la mairie. Sans oublier les prises en charge (en cours)…

Les conseillers municipaux ont suivi avec attention la rencontre. (Ph: Dr)
Les conseillers municipaux ont suivi avec attention la rencontre. (Ph: Dr)

Le directeur financier s’est dit confiant. « Avec le processus de digitalisation (identification et localisation des commerçants) en cours, ainsi que les magasins en construction dans la commune, le conseil municipal pourrait atteindre ses objectifs », a-t-il dit. Le budget du conseil municipal pour l’exercice 2022 est de 4 milliards FCfa.

Le maire Cissé Bacongo a saisi l’occasion pour inviter l’Etat à aider le conseil municipal dans l’acquisition d’un certain nombre d’infrastructures, notamment le bitumage de certaines artères de la ville, des feux tricolores dont le besoin se fait pressant à certains endroits stratégiques de la commune. Mais aussi des moyens pour l’acquisition de véhicules de liaison.

« Nos moyens au niveau de la mairie ne nous permettent pas de faire le bitumage de certaines voies et de nous offrir des feux tricolores dont la réalisation nécessite des ressources importantes », a-t-il noté. Aussi a-t-il encouragé les différentes commissions à fournir plus d’efforts pour atteindre leurs objectifs.

De nombreux travaux sont en cours, tels que la construction du grand marché de Koumassi, la construction d’une piscine municipale, les travaux de drainage, d’électrification de la voie publique, un complexe sportif au quartier 05.

Info : une correspondance particulière

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Share:
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire