Tidjane Thiam est-il déjà disqualifié pour 2025 ?

Selon toute vraisemblance, la loi sur la limite d’âge des candidats à la présidentielle a toutes les chances d’être adoptée par le parlement lorsqu’elle sera sur la table des députés.

Le parti présidentiel y semble favorable.

Avec sa majorité absolue dans l’hémicycle, l’opposition n’est pas en mesure de bloquer la démarche. Si cette loi venait à être effectivement votée, nos trois principaux leaders seraient sur la touche pour la prochaine présidentielle. Simone Gbagbo (76 ans en 2025), passerait aussi à la trappe. Affi N’Guessan (72 ans en 2025) validerait son ticket .

Cette loi va ouvrir la voie à de nouveaux visages au niveau des candidatures.

L’une des éventuelles candidatures qui sera la plus attendue reste celle de Tidjane Thiam. Plusieurs fois annoncée, Tidjane Thiam pourrait cette fois être désigné pour porter les couleurs de l’ex parti unique. Pourtant, même s’il était choisi par son parti, Tidjane Thiam pourrait-il pour autant participer à la présidentielle en 2025 ?

Pas si sûr, car une disposition de l’actuelle constitution semblerait l’exclure en son article 55, alinea 3.

« Le candidat à l’élection présidentielle doit jouir de ses droits civils et politiques et doit être âgé de trente-cinq ans au moins. Il doit être exclusivement de nationalité ivoirienne, né de père ou de mère ivoirien d’origine.”

Or Tidjane Thiam a aussi la nationalité française.

La polémique avait commencé à grossir dans la presse en 2020, lorsque son nom circulait comme potentiel candidat.

Elle n’a pas pris de l’ampleur parce qu’il ne s’est pas porté finalement candidat. Néanmoins Tidjane Thiam est intervenu sur cette question. Pour lui, il est ivoirien de père et de mère, est né en Côte d’ivoire, a grandi dans son pays, y a passé son bac, y est revenu travailler après des études universitaires à l’étranger. Ainsi il comprenait difficilement qu’on veuille l’exclure.

S’ il est choisi pour porter les couleurs de son parti [le PDCI-RDA] en 2025, ce qui semble être « dans les tuyaux », on est bien parti pour une crise  » pré-électorale », car on voit difficilement ce parti renoncer à ce choix. Et pour cause, Tidjane Thiam est presque vu comme un « demi-dieu ». Pour beaucoup, il va écraser la concurrence. Personne ne tiendra cinq minutes dans un débat avec lui, comme on l’entend souvent dire dans les médias proches de son parti. La notoriété mondiale de Thiam est aujourd’hui telle qu’il faut s’attendre à une pression internationale sur l’exécutif ivoirien au cas où sa candidature serait repoussée.

La politique va-t-elle prendre le pas sur le Droit ? Le Conseil constitutionnel va-t-il  » tordre le cou  » aux textes pour permettre à l’homme d’être candidat ? où va-t-on assister à un remake de l’agitation politique de 2020 avec un rejet de son éventuelle candidature ?

Douglas Mountain
Le Cercle des Réflexions libérales
oceanpremier4@gmail.com

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

1 commentaire sur “Tidjane Thiam est-il déjà disqualifié pour 2025 ?

  1. « Il doit être exclusivement de nationalité ivoirienne, né de père ou de mère ivoirien d’origine ».
    L’histoire bégaie, même avec des mots différents : le « ne s’être jamais prévalu d’une autre nationalité » qui a mis à feu et à sang ce pays, chassé par la porte, revient pas la fenêtre avec une nouvelle formulation. C’est reparti pour un tour ! 🙂

Laisser un commentaire