Concours enseignants contractuels: Floués et déboussolés, les admis non affectés annoncent un autre sit-in

Admis le 19 août 2019 au concours de recrutement des enseignants contractuels, 1080 jeunes ivoiriens n’ont pu avoir de postes d’affectation. Leurs complaintes, leur protestation, récriminations, sit-in et autres manifestations n’ont pas, jusque-là, changé leur situation de chômage.

Dans leur désarroi, ils ont traduit l’état de Côte d’ivoire en justice contre cet abus. L’affaire est sur la table du Conseil d’état. Et toujours rien de ce côté.

L’arrivée aux affaires de Pr. Mariatou Koné leur avait donné une once d’espoir. Surtout le 23 août 2021 quand après une énième manifestation ce jour, ils avaient pu s’entretenir avec le directeur de cabinet, à l’époque M. Binaté. Des promesses d’affectation leur avaient été faites, selon l’une de leur porte-parole jointe par Connectionivoirienne.net. Ce dernier les avait même rassurés quand il battait en brèche l’argument jusque-là entretenu par le ministère. A savoir que même s’ils ont été régulièrement admis, ils furent recalés parce que ne possédant pas des diplômes d’enseignement.

Depuis lors, ne voyant rien venir, ils ont décidé de remettre le couvert ce lundi matin dans les jardins de la tour D. Ils y projettent un nouveau sit-in jusqu’à satisfaction de leur principale revendication : leur affectation à des postes d’enseignement du primaire et du secondaire publics.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire