Communauté Maria Rosa Mystica – Maman Pauline tourne la page Kouadio Lucien et lance sa propre fondation

Il y a quelques semaines, nous consacrions un article à la rupture survenue entre la bergère Maman Pauline et son associé Lucien Kouassi Kouadio au sein de la communauté de prière Maria Rosa Mystica.

Aujourd’hui une page est tournée. La patronne des lieux situés à l’angle de l’échangeur de Yopougon BAE vient de lancer sa nouvelle organisation à vocation humanitaire : Fondation Enfant Jésus Rosa Mystica. Toujours adossée à sa communauté de prière. Samedi 16 juillet, devant la communauté réunie et face à un parterre d’invités composés de chefs de communautés et de ministres du culte, la nouvelle fondation a été présentée aux journalistes. Ses objectifs ne diffèrent pas de ceux de la fondation dont Kouassi Kouadio a pris le contrôle, hormis la dénomination. Maman Pauline entend ainsi, poursuivre ses œuvres de charité et d’amour à travers le partage. Une mission humanitaire à vocation internationale qu’elle s’assigne.

La bergère a dit se concentrer sur les objectifs de sa nouvelle organisation humanitaire que de perdre du temps et de l’énergie dans un conflit qu’elle conjugue au passé.
« Je veux la paix. C’est lui (Kouassi Kouadio) qui a porté plainte. Moi je n’ai jamais porté plainte. Je suis venue parler de ma fondation. Je ne suis pas venue pour parler de quelqu’un », a brièvement déclaré Maman Pauline de son ton calme et doux face aux journalistes qui lui demandaient de se prononcer sur la plainte introduite à la police dans le cadre de sa rupture avec son ex-associé.
« Maman Pauline n’est en conflit avec personne. Elle veut la paix, simplement la paix en Côte d’ivoire », ajoute le principal conférencier Saintt Gabriel, un de ses lieutenants, venu de France et en mission, selon lui, pour le compte du Conseil européen auprès de la communauté Maria Rosa. Saintt Gabriel a expliqué les objectifs et les axes d’action de la nouvelle Fondation.
Entre autres, promouvoir le dialogue social, accompagner les personnes vulnérables, soutenir une éducation égalitaire et de qualité, lutter contre la famine et la malnutrition…

La santé, l’éducation, l’environnement et l’alimentation seront les principaux domaines d’intervention.
Jouissant d’une bonne réputation auprès de milliers de personnes qu’elle aurait sauvé par la prière et par de nombreux dons aux pauvres, Maman Pauline a de nombreux adeptes dévoués à sa cause. Toucher à son honneur est source d’ennuis pour qui ose. Lucien Kouassi Kouadio l’a appris à ses dépens.
Samedi, à notre arrivée de longues files d’attente s’étaient formées devant des abris. D’après nos renseignements, ce sont des personnes vulnérables en quête d’un bol de nourriture. Et c’est le train train quotidien dans ce vaste domaine qui abrite une paroisse.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction