L’Iran impose des sanctions à 61 Américains dont Pompeo, Giuliani et Bolton

L’Iran a imposé des sanctions à 61 Américains, dont l’ancien secrétaire d’État Mike Pompeo.

Selon Téhéran, les 61 citoyens américains sont liés au mouvement d’opposition en exil des Moudjahidine du peuple iranien (MEK).

Ces sanctions interviennent au milieu d’un bras de fer diplomatique avec les États-Unis au sujet de l’accord avec l’Iran sur le nucléaire.

Rudy Giuliani, avocat de l’ancien président Trump, a également été ajouté à la liste, tout comme John Bolton, ancien conseiller à la sécurité.

Les sanctions permettent à Téhéran de saisir les actifs américains en Iran. Les 61 sont aussi interdits de fouler le sol iranien.
Ce n’est pas la première fois que Téhéran frappe des dirigeants américains de sanctions. Des dizaines de personnes ont également été sanctionnées en avril et janvier.

En 2018, le président Trump avait mis fin à l’accord global sur le nucléaire iranien signé 2015.

Les discussions entamées au Qatar en juin dernier sont dans l’impasse.

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction