Pas de pétrole saoudien supplémentaire: Jo Biden est rentré bredouille du Moyen-Orient

Biden rentre les mains vides du Moyen-Orient : L’Arabie Saoudite ne produira pas de barils de pétrole supplémentaires
Le président américain Jo Biden est retourné les mains vides de son voyage de quatre jours à travers le Moyen-Orient.
Jusqu’au dernier moment, Biden a insisté pour convaincre l’Arabie saoudite de produire plus de pétrole. Mais le prince héritier saoudien Bin Salman est resté ferme sur la position du Royaume: « l’Arabie Saoudite ne produira pas de barils supplémentaires ».

Le dernier rendez-vous de Biden était dans la ville saoudienne de Djeddah, lors d’une réunion avec les dirigeants des six États du Golfe, la Jordanie, l’Irak et l’Égypte.

Dans son discours d’ouverture, il a déclaré que les États-Unis souhaitaient rester un partenaire actif et engagé du Moyen-Orient et a appelé les dirigeants à améliorer la liberté de la presse et la démocratie.

Biden a rappelé la rengaine habituelle des pays occidentaux qualifiée «d’arrogante» par les Saoudiens: « Un gouvernement sans corruption, agissant de manière transparente et respectant l’État de droit, est le meilleur moyen de croissance face aux besoins des gens », a déclaré le président américain.

Le moment le plus difficile pour Biden a été le face à face du vendredi avec Bin Salman, qui est accusé par les États-Unis du meurtre en 2018 du journaliste Jamal Khashoggi en Turquie.

Au cours de la conversation, Bin Salman a qualifié l’affaire Khashoggi d' »événement douloureux et d’une terrible erreur ». Mais selon le ministre saoudien des Affaires étrangères, il a souligné à Biden que les États-Unis avaient également commis des erreurs, comme en Irak.

Alors que les prix du pétrole sont au plus haut, les chiffres de popularité de Biden en chute libre, l’ancien vice-président de Barack Obama fait l’objet de nombreuses critiques. Il espérait tirer de ce voyage une augmentation de la production saoudienne, à l’approche des élections de mi-mandat à la fin de cette année.

Connectionivoirienne

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction