Gazprom réduit encore l’approvisionnement en gaz de l’Allemagne à…20%

La compagnie gazière russe Gazprom annonce une nouvelle réduction de ses livraisons via le gazoduc Nord Stream 1, à 20% de sa capacité maximale à partir de mercredi.

Cela représente environ 33 millions de mètres cubes de gaz par jour.

Selon Gazprom, il y a toujours des problèmes avec l’importation d’une turbine, qui expédiée au Canada pour réparation.

Selon l’entreprise russe, ces problèmes sont le résultat des sanctions de l’UE et du Royaume-Uni contre la Russie.

Gazprom a réduit l’approvisionnement en gaz à environ 40% de sa capacité maximale le mois dernier, en faisant référence aux mêmes problèmes de turbine.

L’Allemagne, de loin, la plus grande économie au sein de l’UE, importe environ 40% de son gaz depuis l’Allemagne.

Selon certains experts, la stratégie de Gazprom vise deux objectifs.

En premier lieu, forcer la mise en service du gazoduc Nord Stream 2 [achevé] que l’Allemagne, sous pression des USA et des pays occidentaux, a refusé de certifier. Le second objectif visé est la levée des sanctions occidentales.

La réduction des livraisons russes complique fortement les efforts des pays de l’UE pour constituer des réserves de gaz en prévision d’une coupure totale de livraisons à partir de l’automne.

Après la nouvelle annonce de réduction de ce lundi, le prix du gaz naturel a augmenté sur les marchés. Lundi, le contrat à terme TTF, considéré comme leader, est passé à 179 euros par mégawattheure. C’est 12% plus cher que le prix de vendredi dernier.

Hervé Coulibaly

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire