La BAD exclut pour 9 mois pour pratiques frauduleuses ECCI (entreprise de commerce et de construction immobilière)

Côte-d’Ivoire – Le Groupe de la Banque africaine de développement a annoncé le 25 juillet 2022, l’exclusion, pour une durée de neuf mois, à compter du 27 juin 2022, de la société, Entreprise de Commerce et de Construction Immobilière pour pratiques frauduleuses. La société Entreprise de Commerce et de Construction Immobilière est une société à responsabilité limitée enregistrée en République de Côte d’Ivoire.

Une enquête menée par le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption (PIAC) de la Banque africaine de développement a établi que la société, s’était livrée à des pratiques frauduleuses lors d’un appel d’offres pour les travaux d’aménagement de l’Immeuble CCIA et de la Tour B de la Banque africaine de développement à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Les travaux d’aménagement de l’Immeuble CCIA et de la Tour B de la Banque africaine de développement visaient à permettre à la Banque d’occuper ces locaux.

Durant la période d’exclusion, la société Entreprise de Commerce et de Construction Immobilière et ses filiales ne seront pas éligibles à participer à des appels d’offres pour des projets financés par le Groupe de la Banque africaine de développement. À l’expiration de la période d’exclusion, la société Entreprise de Commerce et de Construction Immobilière ne pourrait à nouveau être éligible à participer aux appels d’offres de projets financés par le Groupe de la Banque africaine de développement qu’à la condition d’avoir mis en œuvre un programme de conformité à l’intégrité conforme aux directives de la Banque.

À propos du Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption :

Le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption de la Banque africaine de développement (PIAC) est chargé de la prévention, de la dissuasion et des enquêtes sur la corruption, la fraude et autres pratiques passibles de sanctions dans les opérations financées par le Groupe de la Banque africaine de développement. Plus d’informations.

Le personnel de la Banque africaine de développement et le grand public peuvent dénoncer les pratiques passibles de sanctions au sein de la Banque ou dans les opérations financées par le Groupe de la Banque, en utilisant les numéros sécurisés du Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption. Téléphone sécurisé : +1 (770) 776-5658 – Adresse courriel sécurisée : investigations@iacd-afdb.org

Les correspondances écrites doivent porter la mention « CONFIDENTIEL » et être envoyées à l’adresse suivante : Banque africaine de développement – Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption (PIAC) – Immeuble du Centre de commerce international d’Abidjan (CCIA) – Avenue Jean-Paul II – 01 BP 1387 – Abidjan 01, Côte d’Ivoire

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire