Projet de la Baie de Cocody – Ce qui va changer au carrefour de l’Indénié

Inondations et embouteillages vaincus à terme

A Abidjan, la transformation du carrefour de l’Indenié est en cours. Les travaux avancent avec des taux de réalisation au-dessus des 50 %. Ce travail titanesque s’inscrit dans le vaste projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody et de la lagune Ebrié (PABC). Le chantier a été visité jeudi 28 juillet par le premier Achi en compagnie des ministres intervenant dans la réalisation dudit projet dont Bruno Koné de la Construction et Amédée Kouakou de l’Équipement et de l’Entretien routier. Au pas de course ils ont visité les travaux de l’ouverture de l’embouchure du fleuve Comoé à Grand Bassam, la réalisation du pont de Cocody ainsi que le chantier d’aménagement du carrefour de l’Indenié à la lisière des communes d’Adjamé, du Plateau et de Cocody. La délégation ministérielle a marqué sa satisfaction quant au rythme du travail et à la qualité des travaux.
Émerveillé par ce qui dessine à ce carrefour qui cause tant de misère aux automobilistes abidjanais surtout en temps de pluie, le premier ministre Achi s’est permis quelques commentaires en ces termes :
« Vous connaissez l’histoire du carrefour de l’Indénié qui avait un certain nombre de problèmes qui nécessitaient d’être réglés. Le premier de ces problèmes, c’était chaque fois que nous avions des saisons de pluies, parce que le niveau des voies se trouvait en dessous du niveau de l’eau, ces voies étaient entièrement noyées et elles n’étaient plus praticables. Donc, il fallait le traiter, pour remonter le niveau de ces voies-là afin que l’on ne puisse plus avoir ces voies entièrement noyées. Donc, cet échangeur qui a été fait permet pour un certain nombre de ces voies d’être relevées et le bas également a été relevé.
Le second problème, c’était les embouteillages au carrefour de l’Indénié avec des voies venant des différentes directions aussi bien des 220 de l’Indénié, du Boulevard lagunaire, de la Canebière, de Cocody, on avait un bouchon qui pouvait prendre des heures. L’échangeur qui a été fait a pour objet de régler ce problème d’embouteillages au niveau du carrefour de l’Indénié. Donc ces deux problèmes sont réglés avec l’ouvrage sur lequel nous nous trouvons ici ».
L’aménagement de la baie de Cocody où un pont à haubans a pris forme sous la poussée d’une entreprise chinoise n’a pas échappé non plus aux commentaires du visiteur principal du jour. Il s’est tout de suite projeté dans le futur quand les travaux seront entièrement achevés.
« Nous avons prévu une zone pour une marina où on pourra avoir des bateaux, des loisirs, des jeux mais également, une superficie rectangulaire que vous voyez où vous aurez des restaurants, des cafés, des magasins. Ce sera un lieu de visite, de tourisme. Il y aura également certaines habitations à certains endroits. Ils seront certainement les lieux les plus visités (…) Ça va être l’un des lieux les plus magiques et les plus mythiques de la ville d’Abidjan. Il n’y aura pas suffisamment de mots et de prières pour remercier son excellence le Président de la République pour cette vision », s’est extasié Patrick Achi.

A côté du caractère esthétique de la future Marina, Patrick Achi a souligné l’utilité du futur pont de Cocody situé lui aussi, dans la baie. « Le pont qui descend par la Cathédrale qui est un pont majestueux à haubans va traverser toute la lagune et atterrir au niveau de l’amorce pour aller vers St-Jean à hauteur du Lycée Classique. Donc, à partir de ce moment-là, on règle véritablement des problèmes de trafic », s’est félicité le Premier ministre.
A propos de l’ouverture de l’embouchure du fleuve Comoé, le premier ministre a expliqué qu’il s’agit, à terme débarrasser les eaux du fleuve de leur charge de déchets et d’odeur pour avoir un plan d’eau clair et bleu. Ces travaux sont à 75 % de réalisation à ce jour, selon le point qui a été fait.
Le premier ministre tout en félicitant les entreprises, a laissé des directives à celles-ci. Il veut voir s’achever les travaux dans le même temps. Ceci, dit-il, pour qu’au moment où ce chantier va être livré, on n’ait pas un des projets qui soit en retard et qui fasse qu’on ne puisse pas exploiter l’ensemble.

SD avec Sercom primature
sdebsdebailly@yahoo.fr

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire